• Accueil
WeCasablanca: Un outil au service de l’attractivité de la capitale économique

WeCasablanca: Un outil au service de l’attractivité de la capitale économique

vendredi, 14 août, 2020 à 12:17

Par: Mohamed NASSIRI.

Casablanca – Le projet “WeCasablanca”, la première marque territoriale du genre au Maroc, voire en Afrique, constitue un véritable outil dédié à l’attractivité de la capitale économique et véhicule une image puissante et cohérente de la métropole au service de son rayonnement et de sa compétitivité.

La démarche engagée à cet effet entend promouvoir l’identité de la ville et surtout impliquer le secteur privé, véritable locomotive de la nouvelle identité de la métropole.

Créée et exploitée par la société de développement local “Casablanca Events et Animation”, cette initiative entend aussi fédérer toutes les parties prenantes autour de thématiques communes dans les domaines clé tels l’entrepreneuriat, l’investissement, le tourisme, le sport, la culture et la recherche, selon les promoteurs du projet, qui rappelent que près de 300 professionnels et personnes physiques ont été associés à l’élaboration d’une stratégie mettant en valeur l’identité multiple de la ville.

Les objectifs du projet consistent notamment à promouvoir une identité commune aux nouveaux projets, à offrir une base de développement structurée aux générations futures, à mobiliser, fédérer et structurer les parties prenantes dans la gestion de la ville autour d’un objectif commun, celui de la promotion de la métropole de Casablanca.

Certes, l’enjeu est de taille, la concurrence entre territoires s’intensifie dans un climat de forte croissance urbaine, la course à l’attractivité internationale s’accélère avec une tendance forte à la métropolisation et la compétition se déplace de l’échelle des pays aux métropoles.

En effet, 16 villes de plus de 3 millions d’habitants sont recensées aujourd’hui en Afrique, 34 sont prévues en 2030, ce qui fait que la promotion de Casablanca passe donc par la prise en compte des grandes tendances économiques aux échelles régionale, nationale et internationale autour d’axes de développement clairement définis, le but étant de révéler l’ADN de Casablanca, affirmer son identité, accélérer l’essor économique et social de la ville par l’accroissement de son rayonnement, le développement de son attractivité et la promotion de ses atouts en mettant en avant des arguments convaincants pour venir visiter, s’installer ou investir à Casablanca.

Les réalisations accomplies à ce jour ont eu un impact positif sur le territoire de la ville, comme le souligne le rapport “Mercer” qui est un organisme international sur la qualité de vie dans les métropoles dans le monde, notant que Casablanca, située à trois heures de vol de l’Europe, inspire les artistes, attire les investisseurs, foisonne de services et d’hôtels, de commerces et de trésors architecturaux, tout en mettant en avant les plages splendides de la métropole, son activité́ portuaire et son aéroport international.

Dotée d’une position géographique exceptionnelle et d’un écosystème structuré au service des investisseurs, Casablanca est sur le plan économique la ville la plus dynamique du Royaume.

Ouverte sur le monde, Casablanca est située sur la carte du monde avec des racines en Afrique et le regard rivé sur l’Europe, l’Amérique et le Moyen-Orient qui sont autant de marchés potentiels pour toutes les activités industrielles et de services.

En 2016, la ville est devenue la première place financière d’Afrique, un classement qui marque la reconnaissance des capacités de financement importantes de la capitale économique.

Non seulement elle se concentre 30 pc du réseau bancaire mais elle représente également une destination privilégiée pour la quasi-totalité des sièges de banques et d’assurances, surtout avec Casablanca Finance City, un véritable hub où les investisseurs peuvent trouver un cadre très attractif pour le financement de leurs activités industrielles et de services.

De nombreux groupes nationaux et internationaux ont choisi d’y installer leurs sièges régionaux, usines ou bureaux pour profiter de nombreux avantages que procure la métropole grâce à ses infrastructures industrielles, logistiques et de transport de très haut niveau, autant d’atouts qui stimulent l’implantation d’unités de production, peut-on lire sur le site WeCasablanca, relevant que la métropole est aussi un centre stratégique pour mener à bien des activités industrielles et commerciales fructueuses à l’échelle du continent, tout en ajoutant que plus de deux tiers des échanges commerciaux du Maroc s’y concentrent et de nombreuses industries se positionnent par rapport à leur proximité géographique avec Casablanca.

Pour assurer une croissance économique forte, durable et créatrice de richesses, plusieurs plans sectoriels ont été mis en œuvre à l’échelle nationale et concernent au premier chef Casablanca.

C’est une aubaine pour tous les investissements locaux ou étrangers dans les secteurs innovants, tels les TIC, l’offshoring, les énergies renouvelables, la logistique, l’industrie automobile, l’aéronautique et les services à forte valeur ajoutée, mais aussi des secteurs traditionnels comme l’agriculture et la pêche.

Grace aux efforts déployés par les différentes parties concernées, Casablanca est en train de réussir le pari pour devenir un hub économique africain, les conventions du plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020, signées devant SM le Roi Mohammed VI en septembre 2014 et totalisant une enveloppe budgétaire de 33,6 milliards de dirhams, ont été le déclencheur du décollage de la capitale économique du Royaume.

Lire aussi

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain (Webinaire)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 23:59

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, ont affirmé les participants au webinaire “Sahara et droits humains”, organisé par le Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières.

Béni Mellal-Khénifra : Lancement d’un baromètre régional de l’investissement

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:47

Le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Béni Mellal-Khénifra, a lancé, mercredi, à l’occasion d’une visio-conférence, la version Bêta du Baromètre régional de l’investissement.

Marché financier international: Le Maroc émet avec succès un emprunt obligataire de 1 milliard d’euros en deux tranche (ministère)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:09

Le Royaume du Maroc a émis, jeudi, un emprunt obligataire sur le marché financier international de 1 milliard d’euros (Md€) en deux tranches de 500 millions d’euros (M€) chacune, annonce le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.