Algérie: Benflis récuse les accusations à l’opposition de “favoriser l’ingérence extérieure”

Algérie: Benflis récuse les accusations à l’opposition de “favoriser l’ingérence extérieure”

lundi, 15 décembre, 2014 à 10:48

Alger- L’ancien chef de gouvernement algérien Ali Benflis, un acteur influent de l’opposition, a récusé les accusations du régime à ses opposants de “favoriser l’ingérence extérieure dans les affaires nationales”.
“Le chantage à la stabilité et à l’ingérence étrangère est un argument creux, dont le régime en place a tellement abusé, qu’il a perdu toute crédibilité”, a souligné M. Benflis dans un communiqué transmis à la MAP.

 

Lire aussi

Le Maroc ouvert sur une nouvelle génération de chantiers de développement consacrant sa puissance régionale (Académicien)

lundi, 20 septembre, 2021 à 18:27

Le Maroc est ouvert sur une nouvelle génération de chantiers de développement qui sont de nature à consacrer sa place en tant que puissance régionale

La Bourse de Casablanca clôture en baisse

lundi, 20 septembre, 2021 à 17:44

La Bourse de Casablanca a clôturé lundi en baisse, pénalisée notamment par la mauvaise tenue des secteurs de “sylviculture et papier”, “participation et promotion immobilières” et “distributeurs”.

Entreprises: La Caravane 2021 des 500, du 26 octobre au 05 novembre

lundi, 20 septembre, 2021 à 16:33

La prochaine édition de la Caravane annuelle des 500 se tiendra du 26 octobre au 5 novembre, sous le thème “Les grandes entreprises et leur effet d’énergie sur l’économie”.