Algérie: Ruée sur les stations-service de la capitale de crainte d’une pénurie

Algérie: Ruée sur les stations-service de la capitale de crainte d’une pénurie

jeudi, 3 octobre, 2013 à 17:43

Alger – De longues files se sont formées, jeudi, devant les stations-service de la capitale Alger, de crainte d’une rupture des approvisionnements de carburants, a-t-on constaté sur place.

La psychose de pénurie s’est emparée des automobilistes algérois après la circulation d’une rumeur sur la découverte de quantités d’essences importées “d’origine douteuse”, ce qui a attisé la peur d’une baisse de l’offre en hydrocarbures.

“Nous tenons à rassurer les automobilistes sur la disponibilité des carburants en qualité et en quantité. Les inquiétudes sur l’offre des produits Naftal ne sont pas fondées”, a déclaré à l’APS un responsable de Naftal, société étatique de commercialisation et distribution des produits pétroliers.

Des automobilistes se sont plaints de pannes mécaniques après la découverte du carburant “douteux”, tandis que des volucompteurs des stations-service ont été endommagés. Naftal a procédé au retrait de toutes les quantités distribuées aux stations-service de l’Ouest du pays, a assuré la même source, ajoutant que l’analyse des échantillons de cet essence est toujours en cours.

Lire aussi

Prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020

samedi, 28 mars, 2020 à 8:09

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale:

Covid-19: le ministère de l’Équipement adopte une série mesures pour assurer la continuité du service public

samedi, 28 mars, 2020 à 7:22

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a adopté une batterie de mesures pour assurer la continuité du service public par la mobilisation de tous ses secteurs et lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Liban: La finalisation du plan de relance économique prévue “à fin 2020”

vendredi, 27 mars, 2020 à 23:53

La finalisation du vaste plan de relance économique du pays, impliquant une refonte de la dette, est prévue “à fin 2020”, a annoncé le ministre des Finances Ghazi Wazni, après l’annonce, début mars, du premier défaut de paiement de l’histoire du Liban.