Human Rights Watch appelle encore une fois Bouteflika à libérer les prisonniers d’opinion et à se départir de la “répression” des syndicats indépendants

Human Rights Watch appelle encore une fois Bouteflika à libérer les prisonniers d’opinion et à se départir de la “répression” des syndicats indépendants

mardi, 12 novembre, 2013 à 14:20

Washington – L’Organisation internationale des droits de l’Homme “Human Rights Watch” (HRW) a appelé encore une fois le gouvernement algérien, dans une lettre adressée au Président Bouteflika, à libérer les personnes “emprisonnées pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression” et “à permettre aux syndicats indépendants de s’adonner librement à leurs activités sans répression et sans qu’elles soient privées de leur droit de rassemblement”.

Dans cette lettre, qui coïncide avec le renouvellement mardi à l’ONU des 14 sièges du Conseil des droits de l’Homme, HRW a tenu à rappeler que les “autorités algériennes ont, tout au long de ces dernières années, resserré l’étau sur les efforts des travailleurs à s’organiser dans le cadre de syndicats indépendants, à organiser et à prendre part à des manifestations pacifiques et à des mouvements de grève”.

Les autorités algériennes, regrette encore la lettre, ont aussi “procédé à des arrestations arbitraires de syndicalistes, dont certains parmi eux ont été jugés sur la base de chefs d’inculpation relevant du code pénal, alors que les motivations réelles derrière leur jugement semblent être l’intention de punir les syndicats pour leurs activités”.

Human Rights Watch, qui a co-signé cette lettre avec d’autres organisations régionales et internationales des droits de l’Homme, a également souligné que les autorités algériennes “s’engagent dans des manoeuvres administratives dans le but de refuser tout statut légal aux syndicats indépendants”, tout en exhortant le gouvernement d’Alger à “mettre fin à sa répression contre les syndicats indépendants et à les autoriser à exercer leurs droits à manifester et à se rassembler librement sans recourir à la violence pour les disperser”.

Lire aussi

Dakhla : 1.277cas exclus après des tests négatifs au Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:42

Quelque 1.277 cas suspects de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont été écartés après des résultats négatifs des analyses effectuées au laboratoire, a annoncé dimanche la direction régionale de la Santé (DRS).

Essaouira à pied d’œuvre pour une relance créative et volontariste après le déconfinement

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:33

A la faveur de la synergie de leurs efforts et de la fédération de leurs énergies, les différentes forces vives d’Essaouira se sont engagées volontairement, depuis quelques semaines, dans un cycle de concertation interactive et de réflexion collective autour des moyens et instruments à mettre en œuvre pour assurer à la Cité des Alizés une relance multidimensionnelle, à la fois créative et volontariste durant la période post-confinement.

Journée mondiale sans tabac au Maroc: Des experts jettent la lumière sur le tabagisme en tant que facteur d’aggravation de la Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 22:27

“Tabac et Covid-19” est le thème d’un webinaire organisé, dimanche, par le ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, avec la participation de plusieurs experts en la matière.