Le Maroc est capable de jouer un rôle pour parvenir à une solution durable à la crise libyenne (Émissaire du président de la chambre des représentants libyenne)

Le Maroc est capable de jouer un rôle pour parvenir à une solution durable à la crise libyenne (Émissaire du président de la chambre des représentants libyenne)

vendredi, 7 février, 2020 à 20:34

Rabat – Le Maroc est capable, “aux côtés des autres pays”, de jouer un rôle pour parvenir à une solution durable à la crise libyenne, a affirmé, vendredi à Rabat, l’émissaire du président de la chambre des représentants libyenne, Abdulhadi Lahouij.

S’exprimant dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, M. Lahouij a souligné que la chambre des représentants libyenne estime que “la formule maghrébine est la plus proche des formules européennes et internationales”, de même qu’elle est capable de parvenir à une solution juste et durable à la crise en Libye.

Le diplomate libyen a, en outre, salué les efforts consentis par le Maroc pour la résolution de la crise libyenne, appelant le Royaume à “continuer de parrainer un rôle maghrébin, méditerranéen et africain pour résoudre cette crise”, vu que les deux pays partagent “la géographie, l’histoire et l’espace maghrébin”.

M. Lahouij a aussi fait part de la volonté de la chambre des représentants libyenne de s’inspirer de l’expérience de l’Instance équité et réconciliation (IER) du Maroc dans l’optique de bâtir “une nouvelle Libye pour tous les citoyens sans exclusion et de fonder un Etat de droit, d’institutions et de citoyenneté”.

Il a, par ailleurs, relevé que les entretiens qu’il a eus avec M. Bourita ont porté sur les derniers développements de la crise libyenne, se réjouissant des efforts déployés par le Maroc, “Roi, gouvernement et peuple”, lors des discussions qui ont abouti à l’accord de Skhirat.

À cet égard, l’émissaire libyen a qualifié l’accord de Skhirat de “bon”, exprimant son regret que ses dispositions n’ont pas été mises en œuvre.

Il a souligné que le parlement libyen accepterait “toute solution qui aboutira à un Etat de citoyenneté, des droits de l’homme, sans armes, sans milices et sans terrorisme”.

Lire aussi

Le président du CESE souligne la nécessité de définir de nouvelles normes pour la classe moyenne

mercredi, 19 février, 2020 à 18:09

Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Ahmed Reda Chami a souligné, mercredi à Rabat, la nécessité de définir de nouvelles normes pour la classe moyenne, afin de l’élargir et d’en renforcer la base.

Série d’activités à Tata à l’occasion de la Journée nationale de la sécurité routière

mercredi, 19 février, 2020 à 18:07

La Journée nationale de la sécurité routière a été célébrée, mardi à Tata, sous le signe “Pour la vie” et ce, à travers l’organisation d’une série d’activités de sensibilisation au niveau de plusieurs établissements scolaires relevant de la province.

Parier sur les rôles vitaux de la classe moyenne un élément important pour la mise en place d’un nouveau modèle de développement

mercredi, 19 février, 2020 à 18:07

Parier sur les rôles vitaux de la classe moyenne est un élément important pour la mise en place d’un nouveau modèle de développement et d’une société équilibrée faite de stabilité et de justice sociale, a souligné, mercredi à Rabat, le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach.