Mauritanie : Dix partis de la Coordination de l’opposition boycottent les élections législatives et locales

Mauritanie : Dix partis de la Coordination de l’opposition boycottent les élections législatives et locales

samedi, 5 octobre, 2013 à 9:40

Nouakchott – Dix partis de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) de Mauritanie ont décidé de boycotter les élections législatives et locales devant avoir lieu, le 23 novembre prochain, hormis le parti d’obédience islamique “Tewassoul” (Rassemblement National pour la Réforme et le Développement) qui a décidé d’y participer.

Un communiqué de la Coordination, publié à l’issue de la réunion jeudi du conseil de ses présidents, a indiqué que “dix partis ont décidé de boycotter les élections, tandis que le parti Tewassoul a décidé d’y participer”, ajoutant que “la Coordination existe toujours et oeuvre pour réaliser le changement dans le pays afin d’édifier un véritable Etat démocratique”.

Les partis de la majorité du président, Mohamed Ould Abdel Aziz et ceux de l’opposition avaient entamé, lundi à Nouakchott, des pourparlers sur l’organisation de ces élections. Toutefois, la Coordination a, après trois jours, décidé de suspendre ces pourparlers, à la suite d’un désaccord sur un report de deux semaines proposé par la majorité présidentielle.

Lire aussi

Prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020

samedi, 28 mars, 2020 à 8:09

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale:

Covid-19: le ministère de l’Équipement adopte une série mesures pour assurer la continuité du service public

samedi, 28 mars, 2020 à 7:22

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a adopté une batterie de mesures pour assurer la continuité du service public par la mobilisation de tous ses secteurs et lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Liban: La finalisation du plan de relance économique prévue “à fin 2020”

vendredi, 27 mars, 2020 à 23:53

La finalisation du vaste plan de relance économique du pays, impliquant une refonte de la dette, est prévue “à fin 2020”, a annoncé le ministre des Finances Ghazi Wazni, après l’annonce, début mars, du premier défaut de paiement de l’histoire du Liban.