Le premier ministre algérien: “Nous sommes dans la crise”

Le premier ministre algérien: “Nous sommes dans la crise”

jeudi, 22 janvier, 2015 à 11:22

Alger – Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal a reconnu que son pays fait face actuellement à une crise économique née de la chute libre des prix du pétrole.

“Aujourd’hui, nous sommes dans la crise”, a déclaré le Premier ministre lors d’une émission diffusée mercredi soir par la chaine de télévision nationale, soulignant que le pays s’était préparé à cette éventualité en prenant des “mesures préventives” à même de faire face à la dégringolade des cours du pétrole, tirant ainsi les enseignements de la crise de 1986.

Le Premier ministre algérien a avoué que les prix du pétrole ne vont pas rester éternellement à 120 dollars le baril. Pis, selon toutes les estimations, les prix plafonneront à 77 dollars en 2019. Pour cette année, ils seront à moins de 50 dollars, alors que le gouvernement a pris comme prix de référence un baril à 60 dollars, a-t-il ajouté.

Lire aussi

Essaouira, un lieu de tolérance où musulmans et juifs ont de tout temps cohabité ensemble (journal sud-africain)

vendredi, 22 octobre, 2021 à 14:56

Le journal sud-africain Daily Maverick a mis en exergue, vendredi, les nombreux atouts dont regorge la ville marocaine d’Essaouira, devenue au fil du temps un exemple de tolérance et un lieu où musulmans et juifs ont toujours cohabité ensemble.

Casablanca: Lancement de la première édition du projet “Vision qui compte”

vendredi, 22 octobre, 2021 à 14:38

Le conseil régional de l’ordre des experts comptables de Casablanca et sud a lancé, vendredi, la première édition du projet “Vision qui compte”, une initiative solidaire et sociétale qui donne accès aux lunettes et à la santé visuelle au profit des bénéficiaires d’une maison d’enfant de la région.

76é anniversaire de l’ONU: La solidarité pour relever les “grands” défis de l’heure

vendredi, 22 octobre, 2021 à 13:15

L’organisation des Nations Unies célèbre son 76è anniversaire cette année alors que le monde essaie tant bien que mal de panser ses plaies et de retrouver son chemin vers une reprise qui tarde à se concrétiser après une crise sanitaire aux séquelles profondes.