Vie syndicale en Algérie : HRW pointe du doigt le “climat d’intimidation et de peur”

Vie syndicale en Algérie : HRW pointe du doigt le “climat d’intimidation et de peur”

mercredi, 9 octobre, 2013 à 9:24

Washington,- L’organisation internationale de défense des droits de l’Homme, Human Rights Watch (HRW), a pointé du doigt le “climat d’intimidation et de peur” en Algérie qui “empêche” le développement des syndicats indépendants.

HRW a déclaré, dans un communiqué de presse, s’être entretenue avec vingt syndicalistes algériens au sujet des “tactiques employées par les autorités pour gêner les activités syndicales lors des grèves, des manifestations pacifiques ou des réunions”, précisant que les autorités ont renvoyé des fonctionnaires suite à des grèves pacifiques, et emprisonné des leaders syndicaux sur la base d’accusations politiquement motivées.

“L’Algérie affirme qu’elle s’est engagée sur une voie de réformes politiques, mais fait ensuite volte-face et menace des syndicats indépendants qui cherchent à instaurer une justice sociale et de meilleures conditions de travail”, a déclaré Joe Stork, directeur par intérim de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à HRW.

“Les travailleurs (algériens) ne devraient pas risquer le licenciement ou la prison pour leur participation à des activités syndicales pacifiques”, s’est-il insurgé.

L’Organisation précise dans ce sens que les autorités algériennes “ont bloqué des manifestations, arrêté arbitrairement des militants syndicalistes et poursuivi certains d’entre eux au pénal pour l’exercice pacifique de leurs activités syndicales”, rappelant que “la police a violemment dispersé, le 29 septembre dernier, une manifestation pacifique organisée devant le siège du gouvernement à Alger par le Comité national des contractuels du pré-emploi et a procédé à l’arrestation d’une vingtaine de manifestants avant de les relaxer plus tard”.

Lire aussi

Diffusion de Fake news sur la situation épidémiologique au Maroc: Interpellation de trois personnes à Essaouira (DGSN)

lundi, 30 mars, 2020 à 21:40

Dans le cadre des recherches et investigations visant à suivre et à lutter contre les faux contenus numériques liés à l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19), la brigade de la police judiciaire de la ville d’Essaouira a procédé, lundi, en coordination avec les services de la Direction générale de la Surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation de trois personnes, âgées de 32 à 44 ans, pour leur implication présumée dans la diffusion, via les réseaux sociaux, d’informations fallacieuses sur la situation épidémiologique au Maroc.

Covid-19: le ministère du Transport délimite à deux le nombre de passagers pour les véhicules de transport de marchandises

lundi, 30 mars, 2020 à 21:01

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a délimité à deux le nombre de passagers pour les véhicules de transport de marchandises, dans le cadre des mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus (Covid-19).

Attijariwafa bank apporte son soutien aux entreprises touchées par le Covid-19

lundi, 30 mars, 2020 à 19:58

Attijariwafa bank (AWB) a exprimé lundi son grand soutien à tous les secteurs d’activité et les opérateurs économiques touchés par l’impact de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).