Signature d’une convention de partenariat entre “Digital France School” et l’ANMONM

Signature d’une convention de partenariat entre “Digital France School” et l’ANMONM

dimanche, 21 novembre, 2021 à 14:11

Paris – Une convention de partenariat a été signée, samedi à Cergy, en région parisienne, entre la section de l’Association nationale des membres de l’Ordre national du mérite (ANMONM) à Val d’Oise et “Digital France School”, un réseau d’écoles digitales gratuites, fondé par le Marocain Mahjoub Bayassine.

La convention a été signée au Conseil départemental de Cergy par René Ricot, président de la section de l’ANMONM au Val d’Oise et M. Bayassine, en présence notamment du préfet du Val d’Oise, de la présidente du Conseil départemental, du président de la chambre de commerce et du directeur départemental à l’emploi, au travail et aux solidarités ainsi que d’élus locaux notamment d’origine marocaine et des ressortissants marocains établis dans la région.

A cette occasion, M. Ricot a souligné que les deux institutions signataires de cette convention partagent les mêmes valeurs de solidarité et recherchent ensemble l’émergence d’une société respectueuse des citoyens, riches en liens sociaux, valorisant l’effort et permettant de donner aux âmes motivées toutes les chances de réussite quels que soient leur origine ou leur statut social.

Il a fait savoir que la convention entend notamment instituer une collaboration sur les principaux défis actuels et futurs ainsi que sur la place déterminante de l’outil digital pour le développement et l’avenir de la société française.

Selon lui, les deux institutions oeuvreront à apporter des réponses spécifiques aux besoins des jeunes en développant et en encourageant des passerelles entre le milieu éducatif et la société civile et le soutien des initiatives des collectivités territoriales et des autorités publiques tendant à favoriser plus particulièrement le développement de la formation digitale et en fournissant des équipements informatiques aux jeunes défavorisés.

Les deux institutions travailleront aussi à apporter un soutien et à récompenser les jeunes et les éducateurs qui se distinguent particulièrement au niveau de leur cursus pédagogique à titre individuel ou collectif.

De son côté, le préfet du Val d’Oise, Xavier Delarue, a salué cette initiative qui vient s’ajouter aux efforts fournis par les différents acteurs locaux et nationaux visant à promouvoir l’égalité des chances à travers la formation digitale, notamment des personnes issues des milieux défavorisés.

Il a, à cette occasion, assuré les deux institutions du plein soutien des autorités locales dans le but d’élargir la portée de cette belle expérience et en faire bénéficier le plus grand nombre de jeunes, d’autant plus que Digital France School, labélisée “Grande école numérique” offre une formation gratuite couronnée par un diplôme reconnu par l’Etat.

Pour sa part, Mahjoub Bayassine est revenu sur la genèse de cette école pionnière en France qui vise notamment à lutter contre la fracture numérique des populations issues des quartiers défavorisés.

M. Bayassine, qui a rappelé les objectifs et les valeurs portées par son école, a annoncé le lancement dès l’année prochaine d’une formation Bac+3, tout en formulant le vœu de pouvoir étendre l’expérience de Digital France School au-delà des frontières françaises.

Outre la formation digitale, et dans le cadre de ses efforts de lutte contre l’exclusion numérique, M. Bayassine a rappelé la mise en place d’une plateforme numérique qui permet aux entreprises engagées de faire don de matériel informatique notamment des ordinateurs, qui sont par la suite distribués aux jeunes en difficulté afin de leur permettre de suivre leur scolarité dans les meilleures conditions.

Au terme de la cérémonie de signature de cette convention de partenariat entre l’ANMONM et la Digital France School, Mahjoub Bayassine a reçu la médaille de l’ordre national du mérite en reconnaissance de ses efforts en matière de formation des jeunes dans le domaine digital.

Par la même occasion, le Prix spécial du jury du concours du civisme et de la citoyenneté a été remis à plusieurs personnes dont la jeune marocaine Nour Bayassine, qui à l’âge de 17 ans, a été la seule cergyssoise en 2021 à avoir été acceptée à Sciences Po Paris.

Le prix lui a été attribué également en reconnaissance de ses efforts pour l’égalité des chances et pour l’éducation pour tous.

Digital France School est un réseau francophone d’écoles digitales qui forment les personnes éloignées de l’emploi aux métiers en tension sur le marché du numérique (développement web et mobile, data, intelligence artificielle, …).

Ce réseau d’écoles inclusives propose des formations gratuites aux métiers techniques du numérique pour des publics en recherche d’emploi (jeunes décrocheur.se.s – personnes en reconversion professionnelle – femmes – personnes réfugié.e.s – personnes en situation de handicap…), en lien avec les besoins des entreprises et des territoires.

Le réseau fait partie des entreprises pionnières qui ont adhéré à la démarche « La France, une chance. Les entreprises s’engagent !», lancée en juillet 2018 par le Président Emmanuel Macron. Ce programme a rassemblé dans un premier temps 100 entreprises inclusives, puis 10.000, engagées pour affirmer le rôle majeur des sociétés dans la cohésion sociale.

Lire aussi

Le renforcement de la coopération bilatérale et régionale au centre d’une série d’entretiens de MM. Talbi Alami et Mayara à Madrid

vendredi, 26 novembre, 2021 à 21:13

Les présidents de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, ont eu, vendredi à Madrid, une série d’entretiens avec plusieurs responsables parlementaires participant aux travaux de la 143e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre dans la capitale espagnole.

Marrakech : M. Ouahbi salue les actions et réalisations de la DGAPR en faveur des femmes détenues

vendredi, 26 novembre, 2021 à 20:03

Le ministre de la justice, M. Abdellatif Ouahbi, s’est félicité, vendredi à Marrakech, des réalisations accomplies par la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) en faveur des femmes détenues dans les établissements pénitentiaires du Royaume.

ISIC: remise du “Prix journalistique d’excellence de l’ISIC”

vendredi, 26 novembre, 2021 à 18:42

Les deux lauréats Ayoub Chabli et Wissal Dribou ont été respectivement primés pour leurs reportages intitulés “Les réfugiés et la Covid: double souffrance” et “Les réfugiés et La pandémie: que s’est-il passé ?”.