Consulats du Maroc aux Etats-Unis: Ferme engagement pour des services modernisés et rehaussés

Consulats du Maroc aux Etats-Unis: Ferme engagement pour des services modernisés et rehaussés

mardi, 11 juin, 2024 à 23:23

Washington – L’ambassadeur du Maroc à Washington, Youssef Amrani, a présidé, mardi, une réunion de travail avec les Consuls généraux du Royaume dans les différentes circonscriptions couvrant les États-Unis, au moment où l’opération Marhaba bat son plein pour accueillir les Marocains du monde dans les meilleures conditions.

À l’ordre du jour de cette réunion figuraient le rehaussement et la modernisation de l’ensemble des services consulaires délivrés à la communauté résidente aux Etats-Unis, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour un accompagnement consulaire au plus près des besoins et des attentes des ressortissants marocains.

En droite ligne de cet objectif, l’ambassadeur et les consuls ont articulé une nouvelle feuille de route, scrutant l’ensemble des éléments constitutifs de l’action consulaire et ses missions d’assistance administrative. L’ambition escomptée étant d’élever le service consulaire au rang d’interface permanente qui entretient, enrichit et fluidifie continuellement les liens entre la communauté marocaine et la mère patrie.

En ce sens, l’ouverture d’un nouveau consulat du Royaume du Maroc à Miami a été identifiée comme participant substantiellement à cet effort de proximité nécessaire, particulièrement là où la communauté marocaine base majoritairement ses activités et sa présence aux États-Unis.

Au-delà des normes rehaussées, la feuille de route prévoit une série de mesures pilotes qui constitueront, conformément au plan d’action du ministère des Affaires étrangères, une nouvelle standardisation d’un service consulaire restructuré et constamment plus en phase avec des mécanismes modernisés, des délais raccourcis et une efficience accrue de ses activités.

La digitalisation engagée dans le sens d’une dématérialisation des services constitue à cet effet un effort transversal qui réduit non seulement les lourdeurs administratives, mais facilite également et surtout le contact entre les ressortissants marocains et leur circonscription consulaire respective. Un contact qui, lors de la réunion présidée par l’ambassadeur, a constitué une priorité manifeste.

La réunion a en ce sens porté sur la réévaluation des stratégies de mobilisation des compétences d’origine marocaine aux États-Unis.

Cette communauté, reconnue pour son dynamisme, son excellence et sa présence dans des sphères d’élites, constitue, indique-t-on, un formidable levier de développement et de croissance. Les réseaux marocains à l’étranger, bien organisés, jouent un rôle crucial dans le développement économique, social et culturel, tant dans les pays d’accueil qu’au Maroc.

M. Amrani a affirmé qu’il s’agit de mettre pleinement en émulation ce vivier de talents, au service d’un rapprochement encore plus stratégique entre le Maroc et les États-Unis.

“Notre relation offre un espace élargi d’interaction pour la diaspora marocaine qui contribue déjà largement à construire de nouveaux horizons de coopération entre nos deux pays”, a indiqué l’ambassadeur du Maroc.

Cette dynamique pleinement en phase avec la Vision portée au plus haut niveau par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, fait de la dimension humaine, a-t-il dit, “plus qu’une priorité, une exigence qui conditionne toutes les actions”.

Lire aussi

Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 15:37

L’économie marocaine a fait preuve de résilience et s’est redressée, avec une production réelle augmentant de 3,4% en 2023, selon le dernier rapport économique de la Banque mondiale qui prévoit un ralentissement de la croissance à 2,9 pc cette année.

HCP: le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025

jeudi, 18 juillet, 2024 à 12:58

Le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025, en allègement par rapport à son niveau estimé à 4% du PIB en 2024, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La Bourse de Casablanca ouvre en hausse

jeudi, 18 juillet, 2024 à 9:57

La Bourse de Casablanca a démarré en hausse jeudi, son principal indice, le MASI, progressant de 0,15% à 13.605,73 points (pts).