Coronavirus : le Rwanda vers un retour prudent à la normale

Coronavirus : le Rwanda vers un retour prudent à la normale

vendredi, 29 mai, 2020 à 12:13

-Par : Anass BELHAJ-

Kigali – Au Rwanda, l’assouplissement progressif des restrictions sanitaires et le début de la réouverture de l’économie augurent d’un retour graduel à une vie plus normale, malgré la complexité des défis qui attendent le pays dans un avenir rapproché.

Bien que la capitale rwandaise reste loin de son ambiance dynamique et son affluence habituelle, chaque jour qui passe depuis la levée partielle des mesures anti-corona voit un peu plus de piétons et d’automobiles dans les rues de Kigali. Le port du masque en public est devenu l’ordinaire pour les habitants qui semblent avoir oublié l’angoisse de la première vague d’infection.

Depuis l’annonce au début du mois d’un déconfinement partiel après plus de six semaines de confinement obligatoire, les Rwandais se déplacent librement entre 5 heures du matin à 20 heures dans le strict respect des mesures de distanciation sociale.

Les marchés ont rouvert avec 50% des commerçants, conformément aux directives du gouvernement, alors que les entreprises de fabrication et de construction ont été autorisées à reprendre leurs activités avec uniquement les salariés essentiels. Les hôtels et restaurants ont également été autorisés à fonctionner à condition de fermer avant 20 heures.

Malgré une baisse significative du décompte quotidien des nouveaux cas de Covid-19 au cours des dernières semaines, le gouvernement rwandais, prudent, a décidé récemment de maintenir son couvre-feu nocturne et la fermeture des écoles et lieux de cultes tout en autorisant, à partir du 1er juin, les déplacements entre les différentes provinces du pays, jusque-là interdits.

“Une période transitoire est nécessaire pour un retour à la normale. Il faut rester prudent et respecter les mesures de prévention pour éviter une nouvelle vague de contamination qui provoquera, sans doute, un retour au confinement”, a déclaré l’analyste rwandais, Alexis Nkurunzi.

Interrogé par la MAP, le directeur exécutif du Centre rwandais des priorités économiques et politiques (CEPP) a expliqué que le Rwanda a réussi à gagner du temps lors de l’étape du confinement en profitant pour renforcer la capacité et le niveau de préparation de ses hôpitaux et en effectuant des tests de dépistage massifs et ciblés.

“La période de transition est un défi de taille à relever afin d’avoir une meilleure vue sur le trajet du retour à la normalité. Une réouverture imprudente pourrait potentiellement ruiner les efforts réalisés lors des derniers mois”, a-t-il averti.

Il a soutenu que la relance de l’économie est l’une des principales raisons ayant poussé au déconfinement, notant que “le confinement de la population est très coûteux pour le gouvernement puisqu’il engendre une baisse fatale de la productivité des secteurs économiques”.

Selon la Banque centrale du Rwanda, l’épidémie du Covid-19 a entraîné un ralentissement significatif de l’économie, principalement dans les secteurs des services et de l’industrie qui représentent des moteurs incontournables de l’économie rwandaise.

Le ministre rwandais des Finances, Uzziel Ndagijimana, a annoncé récemment que la croissance économique du Rwanda devrait chuter considérablement cette année, passant de 9,4% en 2019 à 2% seulement d’ici fin 2020 en raison de la crise sanitaire.

D’après le ministre, le gouvernement envisage d’emprunter 820,9 millions de dollars auprès d’investisseurs étrangers pour financer une hausse de 7,5% des dépenses prévues au cours du prochain exercice fiscal.

Malgré les craintes et les défis économiques qui guettent le pays est-africain, de nombreux signes laissent présager un retour à la normalité dans un avenir proche, notamment la hausse significative des cas de rémissions du Covid-19, la baisse des cas actifs, la multiplication des campagnes de dépistage et la mise en œuvre prudente des étapes de déconfinement.

De l’avis de nombreux observateurs, la population rwandaise a su mesurer la gravité de la crise sanitaire en s’engageant à respecter strictement les mesures de prévention imposées par les autorités.

Touché par l’épidémie le 14 mars dernier, le Rwanda compte à ce jour 349 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus, dont 245 guérisons et zéro décès. Le pays des mille collines a effectué plus de 63.000 tests de dépistage depuis le début de la pandémie, selon les derniers chiffres du ministère de la Santé.

Lire aussi

Égypte: L’artiste Shwikar n’est plus

vendredi, 14 août, 2020 à 16:06

L’artiste égyptienne Shwikar est décédée vendredi à l’âge de 85 ans des suites d’une longue maladie

Casablanca: Une série de mesures après la multiplication des contaminations à Anfa

vendredi, 14 août, 2020 à 16:02

Les autorités locales de Casablanca ont entrepris, vendredi, une série de mesures de restriction au niveau de l’arrondissement d’Anfa, suite à la multiplication des cas de contamination au Covid-19.

Covid-19 : Fermeture de 10 cafés et salles de jeux à El Youssoufia pour non-respect des mesures préventives

vendredi, 14 août, 2020 à 15:51

Les autorités locales de la province d’El Youssoufia ont émis des décisions de fermeture de 10 cafés et salles de jeux pour non-respect des mesures préventives visant à enrayer la propagation du Covid-19.