Coronavirus/Brésil : Plusieurs régions entament une réouverture de l’économie malgré l’accélération de la contagion

Coronavirus/Brésil : Plusieurs régions entament une réouverture de l’économie malgré l’accélération de la contagion

lundi, 1 juin, 2020 à 23:10

Brasília-Plusieurs villes de Sao Paulo, Ceará, Amazonas et Pará, quatre États des plus touchés par la pandémie du nouveau coronavirus, ont entamé, lundi, la réouverture progressive de leurs économies.

Considérée comme le cœur battant de l’économie brésilienne, Sao Paulo, la région la plus industrialisée et la plus peuplée du pays-sud-américain avec près de 46 millions d’habitants, a entamé un assouplissement des mesures d’isolement social après 3 mois de quarantaine, qui n’ont pas évité à la région d’atteindre 7.615 décès et 109.698 cas confirmés.

Dimanche, le géant sud-américain était à 30.000 décès (quatrième au classement mondial) et plus d’un demi-million d’infections, juste derrière les États-Unis.

Le pic de la courbe de contagion ne devrait se produire qu’entre juin et juillet.

Cependant, cela n’a pas empêché le gouverneur de Sao Paulo, Joao Doria, d’autoriser, à partir de lundi, le retour ciblé des activités dans certaines régions, en fonction du nombre de décès et d’infections, et du taux d’occupation des unités de soins intensifs, entre autres.

Les autorités de São Paulo ont établi cinq phases de réouverture et chaque région est encadrée en fonction de ses indicateurs.

De cette façon, certaines zones intérieures ont commencé directement dans la phase III, alors que la capitale São Paulo a prolongé les mesures de distanciation sociale jusqu’au 15 juin, avec la possibilité de rouvrir “avec restrictions” certaines de ses activités économiques.

Le maire de Sao Paulo, Bruno Covas, a indiqué qu’au cours des deux prochaines semaines, il recevra les protocoles de santé et de sécurité qu’il a exigés des différents secteurs économiques pour une réouverture “tranquille”.

Au Ceará, troisième État brésilien le plus touché par le coronavirus, avec 3.010 décès et près de 50.000 personnes infectées, le retour aux activités a été autorisé dans plus d’une douzaine de secteurs économiques, y compris les industries non essentielles.

D’un autre côté, l’État d’Amazonas (2.052 décès et 41.378 cas), a entamé également une réouverture similaire. Selon le gouvernement régional, les contagions de la maladie ont diminué et ont donc permis cet assouplissement progressif des mesures de quarantaine.

Toujours dans le nord du pays, l’État de Pará, avec 2.923 décès et 37.961 infections, a également commencé son plan d’assouplissement lundi, après avoir été l’un des rares Etats à décréter le confinement total, connu des médias de “verrouillage”.

Lire aussi

Marrakech : Le conseil communal approuve la digitalisation de ses services administratifs

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:38

Le Conseil communal de Marrakech, réuni jeudi en session extraordinaire, a approuvé un projet relatif à la digitalisation et informatisation des services de l’administration communale et ce via le recours à un système informatique dédié à cet effet.

Agadir: 51 rapatriés victimes d’une intoxication alimentaire

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:23

Quelque 51 personnes rapatriées de l’étranger, actuellement en confinement dans l’une des unités hôtelières d’Agadir, ont été victimes d’une intoxication alimentaire collective après leur consommation d’un repas jeudi soir.

Oriental : Les épreuves du bac se déroulent dans des conditions normales empreintes de l’esprit de responsabilité (AREF)

vendredi, 3 juillet, 2020 à 23:01

Les épreuves de la session normale de l’examen national unifié du Baccalauréat-2020 se déroulent dans des conditions normales empreintes de l’esprit de responsabilité, selon l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de l’Oriental.