Espagne : Deuil de sept jours et Mariano Rajoy sur les lieux de l’accident de train qui a fait 78 morts

Espagne : Deuil de sept jours et Mariano Rajoy sur les lieux de l’accident de train qui a fait 78 morts

jeudi, 25 juillet, 2013 à 10:44

Madrid – Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy est arrivé, jeudi matin, sur les lieux de l’accident de train survenu la veille mercredi à Saint-Jacques de Compostelle, dans le nord-ouest de l’Espagne, une tragédie parmi les plus graves de l’histoire du pays, et qui serait due à une vitesse excessive.

L’accident a fait selon un nouveau bilan provisoire 78 morts et environ 130 blessés dont 20 se trouvaient dans un état critique.

Mariano Rajoy, natif de cette ville de Galice, s’est rendu dès son arrivée sur les lieux de la tragédie et devait ensuite rendre visite aux blessés à l’hôpital de Compostelle.

Pour sa part, le gouvernement régional de Galice a décrété un deuil officiel de 7 jours en solidarité avec les victimes de cette tragédie.

L’accident s’est produit à 20H45 (HL) sur un tronçon de voie à grande vitesse, dans un virage très prononcé à environ quatre kilomètres de la gare de Saint-Jacques de Compostelle.

Lire aussi

Le pilote marocain Michaël Benyahia signe sa 1er victoire en GT4 au circuit Nurburgring en Allemagne

mardi, 20 août, 2019 à 11:03

Au volant de sa McLaren 570s du Team GT, Benyahia décroche ainsi sa première victoire dans la catégorie GT4 ADAC Germany, remportant d’excellents points qui lui permettent d’accéder à la 5ème place au classement général sur 32 pilotes.

Accidents de la circulation: 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière (DGSN)

mardi, 20 août, 2019 à 8:07

La DGSN a relevé que les sommes perçues ont atteint 4.685.550 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 2.611 véhicules, de la saisie de 2.889 documents et du retrait de la circulation de 103 véhicules.

Avec l’accentuation de la crise financière, l’Argentine est-elle à nouveau entrée dans le cycle vicieux des incertitudes politiques et économiques?

lundi, 19 août, 2019 à 23:56

Au cours de la semaine écoulée, le pays sud-américain a traversé des jours difficiles, rappelant le spectre des crises précédentes lorsque l’Argentine était en défaut de paiement, alors que l’économie agonisante ne réussit pas à décoller malgré les multiples tentatives de l’Exécutif piloté par le libéral Mauricio Macri.