Journée internationale de la Paix : L’engagement du Maroc en faveur de la paix réaffirmé à Addis-Abeba

Journée internationale de la Paix : L’engagement du Maroc en faveur de la paix réaffirmé à Addis-Abeba

mardi, 21 septembre, 2021 à 15:08

Addis-Abeba – Le fort engagement du Maroc en faveur de la paix a été réaffirmé, mardi à Addis-Abeba, lors de la commémoration de la Journée internationale de la Paix par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (UA).

Dans ce sens, l’ambassadeur Représentant du Royaume auprès de l’UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, qui intervenait lors de la 1033ème réunion (séance publique) organisée par le CPS de l’Union et consacrée à la commémoration de cette Journée internationale et à la communication sur la 2ème édition de la Biennale de Luanda Forum Panafricain pour la Culture de la Paix, a mis en avant l’action inlassable du Royaume sur les plans national et international.

A cet égard, a souligné le diplomate, le Maroc a agi au niveau national à travers une coexistence religieuse et culturelle garantie par les dispositions de la Constitution de 2011, une politique nationale d’immigration et d’asile basée sur les concepts de tolérance et d’intégration, faisant du Royaume une terre d’accueil de nombreux migrants africains mais également en provenance d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient.

La délégation marocaine à cette réunion, présidée par visioconférence par la République du Tchad, qui assure la présidence du CPS pour le mois de septembre, a également mis en exergue les principes de tolérance prônés par le Royaume et ses relations avec les autres pays, citant dans ce sens la formation au Maroc d’Imams africains et européens.

Cette séance publique a été aussi l’occasion pour la délégation marocaine de mettre en évidence l’approche humaine, solidaire et agissante du Royaume envers le Continent, qui s’est illustrée lors du déclenchement de la pandémie de la Covid-19.

Sur le plan multilatéral, M. Arrouchi a relevé que le Maroc met en avant l’Agenda Panafricain, en capitalisant soixante années d’expérience et d’expertise dans le domaine du maintien de la paix onusien, en particulier sur le Continent africain.

Le Royaume a également initié des résolutions adoptées au niveau des Nations Unies pour la lutte contre les discours de haine et favorisé la promotion du rôle constructif des leaders religieux en la matière, a affirmé M. Arrouchi, qui a cité aussi la mise en œuvre de la résolution (1325) du Conseil de sécurité de l’ONU sur “Femmes, Paix et Sécurité”, à travers un plan d’action national pour renforcer la participation des Femmes à tous les niveaux.

“Le Maroc estime que nous ne pourrons atteindre un Continent en paix sans une approche globale et concertée, additionnant les efforts nationaux, régionaux, continentaux et internationaux”, a soutenu le diplomate, rappelant que c’est dans le cadre de son engagement infaillible en faveur de la paix que le Royaume avait présidé en septembre 2019 une session du CPS dédiée à “l’interdépendance entre la paix, la sécurité et le développement : vers un engagement collectif pour l’action”.

Au niveau de l’Union Africaine, la délégation marocaine a noté que c’est une occasion pour faire le bilan des efforts collectifs et réfléchir aux perspectives d’actions continentales à l’avenir.

C’est dans ce cadre que la thématique de l’année 2021 et le Forum Panafricain pour la Culture de la Paix demeurent un pilier fondamental de l’action globale en faveur d’un monde pacifié, ce qui démontre aussi l’engagement indéfectible de l’Afrique en faveur d’une culture de la paix effective et réelle, ainsi que son rôle crucial dans la consolidation de la conscience africaine pour la non-violence et le vivre ensemble, a affirmé la délégation marocaine.

Lire aussi

Kénitra: Interpellation d’un individu pour trafic de comprimés psychotropes (DGSN)

dimanche, 17 octobre, 2021 à 15:20

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra ont interpellé, dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, un individu pour son implication présumée dans une affaire de trafic d’une importante cargaison d’hallucinogènes comprenant près de 12.000 comprimés psychotropes.

Martil: conférence sur les jeunes en situation difficile et le NMD

dimanche, 17 octobre, 2021 à 14:59

L’Association pour la protection de l’enfance et la sensibilisation de la famille a organisé, samedi à Martil, une session de formation sous le thème “Les jeunes en situation difficile et précaire, réalité et alternatives du Nouveau modèle de développement”.

Le dirham quasi-stable face à l’euro du 07 au 13 octobre (BAM)

dimanche, 17 octobre, 2021 à 11:13

Le dirham est resté quasi-stable face à l’euro et s’est apprécié de 0,12% vis-à-vis du dollar américain du 07 au 13 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).