Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge: un hymne à l’esprit de volontariat et de bénévolat

Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge: un hymne à l’esprit de volontariat et de bénévolat

mardi, 7 mai, 2019 à 11:38

Taoufik El Bouchtaoui

Genève- La Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, célébrée le 8 mai de chaque année depuis plus de 70 ans, est l’occasion de rendre hommage au travail et à l’engagement des milliers de volontaires qui œuvrent à prévenir et alléger les souffrances des populations vulnérables à travers le monde, avec courage, dévouement et un fort attachement aux valeurs humanitaires les plus nobles.

A l’heure où le monde subit une hausse incessante de la précarité, les effets des conflits armés, de la crise économique et financière, des catastrophes naturelles, de la progression de la pauvreté, des épidémies, et d’autres situations de violence, les volontaires du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IRCRCM), sont d’une aide inestimable pour d’innombrables communautés de par le monde, et pourtant, leur sacrifice et leur dévouement sont sous-estimés et peu reconnus.

Le bénévolat est, en effet, la pierre angulaire des actions et de l’engagement solidaire de l’IRCRCM qui intervient avant, pendant et après les catastrophes et les crises sanitaires pour répondre aux besoins des plus vulnérables et améliorer leurs conditions d’existence.

Spécialistes du secourisme, acteurs de la solidarité sociale et sanitaire ou simplement porteurs d’humanité, les bénévoles du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge déclinent ainsi au quotidien l’ambition du mouvement: secourir et assister les personnes les plus vulnérables dans le monde entier.

Cependant, ces volontaires, hommes, femmes, jeunes, retraités, actifs, qui donnent de leur temps, apportent leurs compétences et leurs expertises, sont souvent eux-mêmes victimes des situations d’urgence dans lesquelles ils interviennent. Mettre de côté sa propre souffrance, au péril de sa vie, pour venir en aide aux autres suppose, en réalité, un courage et un esprit de solidarité tout simplement hors du commun.

Chaque jour, en dépit des multiples risques, ces acteurs humanitaires travaillent aux côtés de personnes qui traversent les pires moments de leur vie.

Chaque année, malheureusement, la Croix-Rouge et le Croissant-Rouge perdent des employés et des volontaires dans différents coins du monde.

Pour autant, les employés et les volontaires du Mouvement ne baissent pas les bras, travaillant d’arrache-pied dans des situations de crise de plus en plus longues, dont les dynamiques sont particulièrement complexes.

Les volontaires étant souvent en première ligne dans les interventions d’urgence, s’exposant à des risques importants, le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge n’a eu de cesse d’appeler à un plus grand respect de la sécurité et du bien-être de tous ces intervenants humanitaires.

Des générations de bénévoles se sont ainsi succédées à la Croix-Rouge et au Croissant-Rouge, transmettant cet esprit d’engagement sans faire aucune discrimination au service de la dignité de l’Homme.

Il convient de rappeler que cette journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge correspond au jour d’anniversaire d’Henry Dunant qui est le Fondateur de la Croix-Rouge, le promoteur des premières Conventions de Genève pour les blessés de guerre et le premier Prix Nobel de la paix.

Il y a 150 ans, le tout premier bénévole de la Croix-Rouge qui n’est autre que son fondateur, Henry Dunant, organisait spontanément les secours aux blessés de la dernière bataille de la troisième guerre d’indépendance italienne à Solferino en 1859, avec le concours de la population locale.

C’est lui-même qui a posé les sept principes qui guideront l’action de la Croix-Rouge: l’humanité, l’impartialité, la neutralité, l’indépendance, le volontariat, l’unité et l’universalité

Le 8 mai constitue, par ailleurs, pour la Croix-Rouge et le Croissant Rouge l’occasion de rappeler l’importance du droit international humanitaire, qui vise à protéger la vie et la dignité humaine pendant les conflits armés, à prévenir et à atténuer les souffrances causées par la guerre.

Le 8 mai 2019 coïncide avec les 160 ans de la bataille de Solferino, les 70 ans des Conventions de Genève et le centenaire de la Ligue des sociétés de la Croix-Rouge qui devient en 1991 la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

“Le 100e anniversaire est l’occasion de réfléchir sur le concept et l’esprit d’une fédération qui cultive et affirme la coexistence de 191 Sociétés nationales individuelles et de l’entité unifiée de la fédération”, souligne un communiqué de la Fédération.

“Les célébrations sont une occasion de sensibiliser davantage les membres à notre objectif commun, en plaçant le concept d’unité au-dessus de notre diversité, de nos craintes et des impondérables, et en créant un nouveau modèle animé d’une ambition, d’une vision, d’une réflexion et d’actions communes. C’est ainsi que nous grandirons et deviendrons une organisation innovante qui compte, dans un monde en évolution rapide”, ajoute la Fédération.

A Genève, siège du Mouvement IRCRCM, la Croix-Rouge organise mercredi, le premier événement d’ampleur célébrant la Journée Mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Lire aussi

Festival des musiques sacrées…Des concerts pour tous les goûts

jeudi, 20 juin, 2019 à 12:00

C’est ainsi que la 25-ème édition de cette manifestation artistique et culturelle a concocté, dans le cadre de son ‘’Festival dans la ville’’, un programme de soirées animées par des artistes aux différentes expressions artistiques.

Festival Mawazine-Rythmes du Monde: la scène de Salé, lieu de rencontre des férus de la musique marocaine

jeudi, 20 juin, 2019 à 11:44

— Par Tarik MOUMEN — Rabat  – Suivant la tradition des éditions précédentes du Festival Mawazine-Rythmes du Monde, la scène de Salé sera, une nouvelle fois, le lieu de rencontre des férus de la musique marocaine dans toutes ses couleurs, rassemblant ainsi les amoureux du raï, de la musique gnaoua et du chaabi, ainsi que […]

Vernissage à Casablanca de l’exposition “Regards : Photographie Camerounaise”

jeudi, 20 juin, 2019 à 10:47

Cette exposition s’inscrit dans le programme d’incubation 2019-2020, en préparation de la cinquième BIC 2020 qui aura lieu du 24 septembre au premier novembre 2020.