Le Maroc condamne l’attentat “abject” contre le siège de la police à Mansoura en Egypte

Le Maroc condamne l’attentat “abject” contre le siège de la police à Mansoura en Egypte

mercredi, 25 décembre, 2013 à 13:35

Rabat – Le Maroc a condamné, mercredi, l’attentat contre le siège de la police dans la ville de Mansoura en Egypte, le qualifiant d’”acte criminel abject”.


”Le Royaume du Maroc condamne cet acte criminel abject qui va à l’encontre des préceptes de l’Islam tolérant et des nobles valeurs humaines défendant le droit à la vie”, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération.

Le communiqué réitère ”la position du Maroc rejetant toutes formes de violence et de terrorisme, ainsi que toutes les tentatives visant à porter atteinte à la stabilité et à la sécurité de l’Egypte, au moment où ce pays frère poursuit avec détermination et courage la mise en œuvre de sa feuille de route, comprenant notamment le référendum constitutionnel”.

L’étape que traverse l’Egypte ”nécessite l’engagement des parties à faire prévaloir la raison et à s’impliquer dans un dialogue sérieux et ouvert, dans le cadre de la souveraineté, et en prenant compte des intérêts du peuple égyptien frère”, souligne la même source.

A cette occasion, le Maroc tient à exprimer ”ses sincères condoléances et sa compassion au gouvernement, au peuple égyptien et aux proches des victimes et souhaiter un prompt rétablissement aux blessés”, suite à cet attentat qui a fait 14 morts dans la ville de Mansoura relevant du gouvernorat de Daqhaliya.

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.