Les autorités chinoises accusent le groupe GSK de corruption

Les autorités chinoises accusent le groupe GSK de corruption

lundi, 15 juillet, 2013 à 12:04

Pékin- Le ministère de la Sécurité publique a accusé lundi le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) d’avoir corrompu des fonctionnaires et des médecins chinois, et n’a pas hésité à le soupçonner de corruption sexuelle.

Quatre membres de la direction chinoise du groupe ont été arrêtés, (dont le vice-président de GSK), a indiqué Gao Feng, chef de l’unité de répression des crimes économiques au ministère de la Sécurité publique, faisant savoir que le groupe a, depuis 2007, versé jusqu’à trois milliards de yuans (375 millions d’euros) à 700 agences de voyage et de conseil.

Lire aussi

France: L’hydroxychloroquine interdite contre le Covid-19

mercredi, 27 mai, 2020 à 9:06

Le gouvernement a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre le nouveau coronavirus à l’hôpital en France, hors essais cliniques, selon un décret paru au Journal officiel.

COVID-19 : 500.000 familles menacées de pauvreté en Algérie

mercredi, 27 mai, 2020 à 8:42

Quelque 500.000 familles algériennes sont menacées de pauvreté à cause du Coronavirus, a révélé mardi l’Association nationale des commerçants et artisans algériens (ANCA).

Rwanda/Coronavirus : 339 cas positifs, 244 guérisons

mercredi, 27 mai, 2020 à 8:36

Trois (3) nouveaux cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus ont été enregistrés mardi au Rwanda, portant à 339 le total des contaminations dans le pays, a annoncé le ministère rwandais de la Santé.