Levée de l’état d’urgence en vigueur depuis janvier

Levée de l’état d’urgence en vigueur depuis janvier

samedi, 6 juillet, 2013 à 10:55

Bamako – L’état d’urgence instauré au Mali le 12 janvier, au lendemain de l’offensive surprise lancée vers le Sud par des groupes djihadistes qui contrôlaient le Nord du pays, a été levé samedi à la veille du lancement de la campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle du 28 juillet, a-t-on appris de sources officielles.

La décision de lever l’état d’urgence, qui avait été reconduit à deux reprises depuis janvier, intervient suite au déploiement, vendredi, de quelque 150 soldats maliens dans la ville de Kidal (à 1.500 km au nord-est de Bamako), occupée jusqu’alors par la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), selon la même source, qui précise que cette entrée des soldats maliens à Kidal s’est faite parallèlement au cantonnement des combattants du MNLA dans la ville, conformément à un accord signé le 18 juin à Ouagadougou entre le gouvernement malien de transition et la rébellion touareg.

En vue de la présidentielle, l’accord prévoit que les forces de défense et de sécurité maliennes doivent entamer, dans les meilleurs délais, un déploiement progressif dans la région de Kidal, tandis que des éléments précurseurs seront envoyés dans la ville elle-même sans délai.

Les groupes armés touareg devront cantonner leurs hommes mais le désarmement n’interviendra qu’une fois signé un accord global et définitif de paix après la présidentielle.

Lire aussi

Le rôle primordial des jeunes dans la promotion de l’éducation mis en exergue à Al Hoceima

samedi, 17 août, 2019 à 16:25

Les intervenants lors d’une rencontre organisée par le réseau “Les citoyens” ont souligné, vendredi à Imzouren (province d’Al Hoceima), l’importance primordiale de la jeunesse dans le développement et la promotion de l’éducation au Maroc.

Le Maroc prend part au 2e Forum Sino-arabe de coopération dans le domaine de la santé

vendredi, 16 août, 2019 à 17:29

Une délégation marocaine prend part aux travaux du 2eme Forum Sino-arabe de coopération dans le secteur de la santé

Kénitra: Une brigade des motards utilise son arme de service pour arrêter un récidiviste qui mettait en danger la vie des éléments de la police sur la voie publique

vendredi, 16 août, 2019 à 17:00

Une patrouille de la brigade des motards, exerçant dans la préfecture de police de Kénitra, a été contrainte vendredi de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, qui était sous l’emprise de la drogue et qui exposait la vie des éléments de la police à une menace grave et sérieuse sur la voie publique.