• Accueil
Liban : La ministre de la Justice présente sa démission

Liban : La ministre de la Justice présente sa démission

lundi, 10 août, 2020 à 16:27

Beyrouth – La ministre libanaise de la Justice, Marie-Claude Najm, a présenté, lundi, sa démission au gouvernement, quelques jours après l’explosion du port de Beyrouth qui a fait au moins 158 morts et 6.000 blessés.

“Devant la tragédie qui a frappé, mardi, la nation au cœur de sa capitale Beyrouth, et face à la douleur des Libanais, et à ce dont nous avons été témoins comme manifestations dans la rue et de réactions qui sont venues confirmer que le Liban est entré dans une phase qui exige des prises de positions fermes pour préserver la paix communautaire et éviter la perte davantage de vies et de biens, je soumets ma démission du gouvernement”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

“Ma démission du gouvernement vient en accord avec ma conviction que rester au pouvoir dans ces circonstances, sans changement fondamental (…) ne conduira pas à la réforme que nous nous sommes efforcés de réaliser”, a-t-elle précisé.

Cette troisième démission s’ajoutent à celle des ministres de l’Information et de l’Environnement qui avaient été annoncées dimanche.

Lire aussi

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain (Webinaire)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 23:59

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, ont affirmé les participants au webinaire “Sahara et droits humains”, organisé par le Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières.

Béni Mellal-Khénifra : Lancement d’un baromètre régional de l’investissement

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:47

Le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Béni Mellal-Khénifra, a lancé, mercredi, à l’occasion d’une visio-conférence, la version Bêta du Baromètre régional de l’investissement.

Marché financier international: Le Maroc émet avec succès un emprunt obligataire de 1 milliard d’euros en deux tranche (ministère)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:09

Le Royaume du Maroc a émis, jeudi, un emprunt obligataire sur le marché financier international de 1 milliard d’euros (Md€) en deux tranches de 500 millions d’euros (M€) chacune, annonce le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.