L’Institut Amadeus et l’Académie Diplomatique Italienne organisent vendredi au siège de l’ONU la 2e édition de la conférence sur les défis de l’UA

L’Institut Amadeus et l’Académie Diplomatique Italienne organisent vendredi au siège de l’ONU la 2e édition de la conférence sur les défis de l’UA

mardi, 18 février, 2020 à 11:04

Rabat – La deuxième édition de la conférence sur les défis de l’Union africaine, organisée conjointement par l’Institut Amadeus et l’Académie Diplomatique Italienne, se tiendra vendredi prochain au siège des Nations Unies à New York.

Organisée sous le thème “Façonner l’émergence de l’Afrique”, cette conférence qui réunira le Président de l’Assemblé Générale, des responsables onusiens, des représentants permanents de pays africains auprès des Nations Unies ainsi que des experts africains et américains de renom, représente désormais “un rendez-vous annuel” pour discuter des défis posés par les problématiques de paix et de sécurité sur le continent africain et de l’importance capitale de son intégration économique, dans le contexte de la mise en place de la zone de libre-échange continentale africaine, indique lundi un communiqué des organisateurs.

“Les questions de paix et de sécurité ainsi que la question d’intégration économique se posent aujourd’hui avec une acuité particulière pour les Etats Africains, d’où l’importance de cette conférence. Il nous paraît essentiel d’organiser annuellement ce rendez-vous au sein des Nations Unies à l’initiative d’une structure marocaine à la suite du sommet de l’Union Africaine, afin d’engager la discussion sur les retombées de celui-ci dans un cadre réunissant acteurs diplomatiques et experts”, relève le fondateur et président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri, cité dans le communiqué.

C’est dans cette optique que les intervenants se pencheront dans un premier temps sur les défis sécuritaires auxquels l’Afrique se heurte et qui piétinent son émergence, lors d’un panel intitulé «UNSC, PSC, G5-Sahel, CEDEAO & SADC: Résoudre le dilemme africain de la paix et de la sécurité», précise la même source, faisant savoir que ce panel de discussion sera l’occasion pour les experts conviés de confronter leurs points de vue et leurs expériences sur la portée des menaces sécuritaires et leur gestion par le biais des mécanismes de défense pour le maintien de la paix.

Cette conférence de “haut-niveau” donnera lieu à un deuxième panel de discussion intitulé: «ZLECAf & CER: Renforcer l’intégration et l’émergence du continent» durant lequel les intervenants apporteront leurs réflexions sur les moyens d’atteindre l’intégration africaine, notamment à travers la création de la ZLECAf, et débattront également des mesures menant à sa concrétisation tenant en compte des réalités africaines, conclut le communiqué.

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.