Le Maroc, sous le leadership clairvoyant de SM le Roi a entrepris des réformes profondes pour assurer le bien-être des citoyens (Think tank slovène)

Le Maroc, sous le leadership clairvoyant de SM le Roi a entrepris des réformes profondes pour assurer le bien-être des citoyens (Think tank slovène)

samedi, 1 août, 2020 à 16:02

Ljubljana – Le Maroc, sous le leadership sage et clairvoyant de SM le Roi Mohammed VI, a entrepris des réformes profondes pour assurer le bien-être des citoyens, a affirmé samedi l’Institut international slovène d’études sur le Moyen-Orient et les Balkans « IFIMES ».

Dans un article intitulé «Des réformes en cours pour la prospérité et un avenir meilleur pour le Maroc », l’Institut d’études souligne que depuis Son accession au Trône il y a 21 ans, SM le Roi a initié des réformes ambitieuses qui répondent aux aspirations des citoyens et garantissent leur bien-être notamment les importantes réformes politiques et constitutionnelles.

A cet égard, l’Institut IFIMES a publié des déclarations de l’ambassadeur du Maroc en Autriche, en Slovénie et en Slovaquie, M. Azzedine Farhane, dans lesquelles il a souligné que l’adoption de la Constitution de 2011 constitue l’une des réalisations majeures menées sous le règne de Sa Majesté le Roi, en ce sens qu’elle a renforcé l’attachement du Royaume aux principes et droits internationaux et son engagement ferme aux principes des droits de l’Homme.

Le diplomate a également noté que le Maroc s’est engagé sur la voie de la régionalisation avancée, un chantier stratégique qui consacre le processus des réformes du Royaume.

Le développement économique durable constitue un choix stratégique du règne de Sa Majesté le Roi, incarné par d’importants investissements dans les infrastructures dans toutes les régions du Royaume, renforçant l’attractivité du Maroc pour les investissements étrangers et sa place de carrefour commercial entre l’Afrique et le monde, a souligné M. Farhane.

S’agissant de la situation épidémiologique, l’ambassadeur a relevé que le Maroc a adopté une stratégie proactive qui s’appuie sur des mesures concrètes pour faire face à la pandémie de la Covid-19, notamment ses répercussions socio-économiques, en mettant en place, conformément aux Hautes instructions de Sa Majesté le Roi, un Fonds spécial de gestion de la pandémie qui a recueilli jusqu’à présent plus de 3,4 milliards d’euros.

L’ambassadeur a, dans ce même contexte, évoqué l’adaptation des structures industrielles pour la production de masques de protection et des matériaux et équipements médicaux afin de répondre à la demande croissante dans le contexte de la pandémie.

Il a rappelé, à cette occasion, la proposition de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de lancer une initiative des Chefs d’Etat africains visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner les pays africains dans leurs différentes phases de gestion de la pandémie, ajoutant que le Souverain avait donné Ses Très Hautes Instructions pour l’acheminement d’aides médicales à de nombreux pays africains.

La politique du Maroc en Afrique s’est également illustrée à travers une diplomatie engagée en faveur de la paix et du développement dans toutes les régions du continent, souligne le diplomate, ajoutant que le Royaume a apporté une contribution décisive aux efforts des organisations internationales pour mettre fin à la violence et renforcer la paix, le développement juste et équilibré, tout en instaurant une approche coopérative fondée sur des partenariats multidimensionnels.

Lire aussi

Interpellation de quatre individus à Laâyoune et Boujdour, soupçonnés d’implication dans la migration clandestine et le trafic des êtres humains (DGSN)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:35

La police judiciaire de la ville de Laâyoune a réussi mardi soir, en coordination avec son homologue de Boujdour et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à interpeller quatre individus âgés entre 30 et 40 ans, dont un Sénégalais et un autre de la Guinée-Conakry, soupçonnés de liens avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et le trafic des êtres humains.

Explosion à Beyrouth: 15 milliards de dollars de pertes (président)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:07

Quelque 15 milliards de dollars est le coût des dégâts causés à Beyrouth par l’explosion dévastatrice survenue dans son port, a annoncé mercredi le président du Liban Michel Aoun.

Hausse du déficit budgétaire à 41,9 MMDH à fin juillet

mercredi, 12 août, 2020 à 17:39

Le déficit budgétaire a atteint à fin juillet 2020 quelque 41,9 milliards de dirhams (MMDH), contre 24,2 MMDH à la même date de l’année dernière, selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée mercredi par le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.