Migration : Des médias européens mettent en lumière l’approche humaniste prônée par le Maroc

Migration : Des médias européens mettent en lumière l’approche humaniste prônée par le Maroc

samedi, 2 juillet, 2022 à 22:44

Budapest – Des médias européens ont jeté la lumière sur l’approche humaniste, globale et responsable prônée par le Maroc sur la question migratoire, mettant en avant les efforts connus et reconnus du royaume pour la gestion de ce phénomène et la lutte contre la traite des êtres humains.

Commentant la tentative d’assaut groupé de migrants clandestins contre la clôture métallique au niveau de la province de Nador, ces médias ont pointé des actes ourdis par des mafias qui se livrent au trafic d’êtres humains et qui ‘’n’hésitent pas dans leur sombre tentative de profiter de la vulnérabilité des victimes et de les pousser dans des aventures dangereuses et meurtrières’’.

‘’Ce qui s’est passé récemment à Nador n’était pas innocent”, écrit le journal hongrois “Magyar Nemzet”, notant que ‘’la tentative d’assaut était inhabituelle”.

Les migrants ont été “visiblement organisés, planifiés et armés à la manière des milices entraînées dans les zones de conflit”, a-t-il expliqué.

“Les migrants ont tenté cette fois d’entrer non seulement par la clôture, mais aussi par le passage réservé aux riverains, fermé en raison de la pandémie”, a ajouté la publication, évoquant des images montrant une foule d’hommes qui “attaquaient les forces de sécurité avec des machettes, des couteaux, des bâtons et des pierres”.

Le journal bulgare Standartnews relève, quant à lui, que le Maroc, dont la proximité avec l’Europe attire les flux de migrants illégaux, continue de déployer des efforts extraordinaires pour lutter contre la traite illégale des êtres humains, ‘’des efforts qui font du pays l’un des piliers de la sécurité dans la région’’.

A cet égard, poursuit la publication, l’approche de la gestion des migrations développée par les autorités marocaines s’inscrit dans une initiative globale visant à assurer le traitement humain et la protection des migrants, ainsi que la lutte opérationnelle contre les réseaux de transfert illégal de migrants.

Le journal fait observer, à ce propos, que le Maroc a toujours prôné une migration humaine, globale, pragmatique et responsable, notant que le Royaume met fermement en œuvre ses engagements internationaux en matière de migration, d’asile et de respect des droits de l’homme. Ces engagements se traduisent notamment par la mise en œuvre de la Stratégie Nationale pour l’Immigration et l’Asile (SNIA), lancée en 2013, indique le média bulgare, qui salue ‘’une politique respectueuse de la dignité et des droits des migrants, ainsi qu’une politique inclusive des migrants dans tous les services dont les citoyens ont accès (éducation, emploi, logement, soins de santé, formation professionnelle…etc).

Dans le cadre de la SNIA, plus de 50.000 ressortissants de pays africains ont pu régulariser leur situation, et les personnes arrivées légalement bénéficient d’un plan national d’intégration, qui leur permet d’accéder pleinement aux services sociaux, éducatifs, médicaux et économiques, poursuit le journal.

‘’Suite à l’acte odieux de Nador, qui a été perpétré par des organisations criminelles internationales et des réseaux mafieux impliqués dans la migration illégale et la traite des êtres humains, le Maroc n’a pas tardé à réaffirmer sa volonté de renforcer la coopération avec tous les partenaires, dans le cadre d’une responsabilité partagée pour l’amélioration de la sécurité régionale’’, a-t-il ajouté.

Dans la même veine, Pražský magazín en République tchèque souligne que le Maroc a toujours promu une migration humaniste et responsable, qui en a fait un pays d’accueil pour des dizaines de milliers d’Africains subsahariens.

‘’Pour le Maroc, la politique d’intégration des migrants est une orientation stratégique, enrichissant la diversité de la société marocaine ouverte et hospitalière depuis des millénaires’’, fait observer le magazine.

Rappelant que ‘’les autorités marocaines ont condamné l’attaque extrêmement violente de migrants survenue le vendredi 24 juin’’, le média tchèque explique que ‘’des assaillants armés de bâtons, de machettes, de pierres et de couteaux ont attaqué les forces de sécurité et blessé 140 agents des forces de l’ordre alors qu’ils tentaient d’entrer dans l’enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc’’.

‘’L’attaque a été menée par des chefs expérimentés et formés, planifiée et avec une grande violence’’, fait remarquer la publication, soulignant que ‘’Le Maroc continuera à sévir avec fermeté et sans relâche contre les réseaux criminels de trafiquants’’.

Et de poursuivre que ‘’le Maroc ira de l’avant dans le renforcement de la dynamique de gestion inclusive et solidaire des migrations, dans la continuité de sa mission spécifiquement africaine et du paradigme fondamental de protection des migrants et des victimes vulnérables’’.

Le Maroc, indique par ailleurs la même source, ‘’ne tolérera pas qu’une minorité de migrants perturbe la dimension ordonnée de la migration et renforcera la coopération avec ses partenaires dans le cadre de la sécurité partagée’’.

En Serbie, Balkan TV de Belgrade rappelle que près de 2.000 immigrés illégaux, menés par des chefs d’attaque expérimentés, ont tenté de franchir la barrière entre Nador et Melilla, usant d’une violence sans précédent contre les forces de sécurité marocaines.

L’énorme vague d’assaillants qui s’est abattue sur le poste de contrôle et a provoqué une grande bousculade a entraîné une situation dans laquelle 23 migrants ont perdu la vie, tandis que 76 ont été blessés et 18 migrants sont toujours hospitalisés, rapporte la chaine serbe. Quant aux forces de sécurité marocaines, près de 140 d’entre elles ont été blessées dans cette attaque, dont l’une est toujours hospitalisée.

‘’Les autorités marocaines ont condamné et regretté cette attaque contre leurs forces de sécurité, la considérant comme une véritable tragédie humaine, menée par des réseaux mafieux internationaux organisés, connus et dénoncés comme extrêmement dangereux’’, indique la même source.

Après ce drame, note TV Balkan, ‘’le Maroc a clairement exprimé sa détermination à poursuivre la lutte contre les réseaux de traite des êtres humains et contre cette minorité violente, et en même temps à renforcer la coopération avec ses partenaires, dans le cadre de la responsabilité partagée et de sa grande contribution à la sécurité nationale’’.

‘’En outre, contre les réseaux de traite des êtres humains, les autorités marocaines mènent une lutte sans concession et déterminée. En témoigne le fait qu’au cours des 5 dernières années, plus de 1.300 réseaux de ce type ont été éliminés (dont 256 en 2021 et 100 en mai 2022)’’, rappelle la chaine, qui met en avant la Stratégie nationale pour l’immigration et l’asile, qui s’appuie sur la dynamique et les postulats de la gestion des migrations avec une approche humaine, globale, pragmatique et responsable.

Lire aussi

Arménie: Une explosion dans un marché de la capitale fait trois morts et des dizaines de blessés

dimanche, 14 août, 2022 à 22:06

Au moins trois personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans une forte explosion qui a ravagé un marché de détail dimanche à Erevan, la capitale de l’Arménie, selon les autorités locales.

Tanger : Clôture de la 2ème édition du programme American Leadership Academy

dimanche, 14 août, 2022 à 14:06

La 2ème édition du programme American Leadership Academy (ALA) s’est clôturée, samedi dans la soirée à Tanger, après cinq mois de formation au profit de jeunes marocains.

Colonies de vacances: une ambiance bon enfant au centre de Ras El MA d’Ifrane!

dimanche, 14 août, 2022 à 12:32

Au centre de Ras El Ma, l’une des principales structures dédiées aux colonies de vacances au niveau de la province d’Ifrane, l’ambiance est plutôt bon enfant.


MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC