New York: plus de 1 million d’élèves en grève pour le climat

New York: plus de 1 million d’élèves en grève pour le climat

vendredi, 20 septembre, 2019 à 16:53

Par Naoufal Enhari

New York – La ville de New York a autorisé ses quelque 1,1 million d’élèves à quitter les bancs de l’école pour participer, ce vendredi, à la grève de la jeunesse pour le climat (Climat Strike), événement qui s’inscrit dans le cadre du mouvement planétaire éponyme visant à sensibiliser sur la nécessité d’agir en faveur de l’action climatique.

La grande manifestation prévue à Manhattan à partir 12H00 (heure locale), fait partie d’une série de marches pour le climat organisées dans les quatre coins des Etats-Unis et à travers le monde pour appeler à endiguer le phénomène du changement climatique.

Ces manifestations interviennent trois jours avant la tenue, lundi à New York, du Sommet Action Climat 2019, un rendez-vous planétaire qui se veut à la fois historique et “déterminant”. Organisé à l’initiative du Secrétaire général des Nations-Unies, le sommet se fixe comme objectif d’accroître la mobilisation mondiale face à l’urgence climatique.

Elles interviennent également la veille du Sommet des jeunes pour le climat, une autre rencontre internationale organisée par l’ONU, qui portera sur les actions des jeunes dans la lutte contre le réchauffement de la planète.

Le Climat Strike de New York devra ainsi connaître une participation massive des jeunes, estimée à plusieurs centaines de milliers, menés par la jeune militante suédoise Greta Thunberg, arrivée le mois dernier à New York pour prendre part également aux deux sommets de l’ONU sur le climat.

Les “grévistes” du Climat Strike ont choisi pour lieu de rassemblement le bas de Manhattan, à Foley Square, avant de battre le pavé le long du quartier financier vers Battery Park, à l’extrémité sud du quartier new-yorkais où une manifestation de deux heures prendra lieu pour réclamer davantage d’action pour le climat.

C’était au mois d’août 2018 que la première grève étudiante pour le climat a été lancée par Greta Thunberg. Depuis, le mouvement a pris de l’ampleur à travers le monde où plusieurs marches et manifestations ont eu lieu, alors que d’autres s’en suivront jusqu’au 27 septembre dans le cadre de la semaine internationale d’actions pour le climat initiée par Earthstrike et des groupes écologistes. L’objectif est d’accroître la pression sur les gouvernements pour agir.

Ces grèves sont aussi connues sous le nom de “Fridays for Future” (les Vendredis pour l’avenir) et sont organisées entre autres par différents mouvements tels que Youth for Climate et Student for Climate.

La manifestation de New York, notamment à travers le nombre important de participants qu’elle devra attirer, fait figure de baromètre du succès du mouvement planétaire pour le climat à perturber le cours normal de la vie, et attirer ainsi l’attention des dirigeants locaux et mondiaux qui commencent à affluer vers New York pour le Sommet Action Climat et la semaine de haut niveau de l’Assemblée générale de l’ONU.

A partir de ce vendredi, la ville de New York devient en effet l’épicentre mondial de la lutte contre le changement climatique.

Parallèlement, au moins 800 manifestations similaires de jeunes, quoique moindres en ampleur, devront se dérouler vendredi à travers l’ensemble du territoire américain pour sensibiliser sur l’action climatique.

« Le meilleur leadership que nous avons vu vient des jeunes et cela nous rend énormément enthousiastes », a lancé, en début de semaine, la Vice-Secrétaire générale des Nations-Unies, Amina Mohammed, en allusion à ces initiatives pour le climat.

« Non seulement nous nous engageons avec eux, mais ils ont leur mot à dire et ils avancent en prenant des actions. Il s’agira d’eux et ils ont commencé maintenant et pas demain », s’est félicitée la numéro deux de l’ONU.

Lire aussi

Les Etats-Unis soulignent le potentiel du Maroc en tant que plate-forme pour les entreprises américaines en Afrique

mardi, 22 octobre, 2019 à 21:31

Les Etats-Unis ont souligné, mardi à Washington, “le potentiel du Maroc en tant que plate-forme et passerelle pour un nombre croissant d’entreprises américaines

Parution d’un nouveau numéro de la revue de police

mardi, 22 octobre, 2019 à 21:05

Un nouveau numéro de la “Revue de Police”, publiée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) en langues arabe et française, vient de paraître, proposant aux lecteurs plusieurs

Meknès: Arrestation d’un individu pour vol sous la menace de l’arme blanche dans une agence de transfert d’argent

mardi, 22 octobre, 2019 à 20:49

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Meknès ont interpellé, mardi après-midi, un individu présumé impliqué dans une affaire de vol sous la menace de l’arme blanche