Report sine die du 5è Sommet arabo-africain prévu initialement le 16 mars à Ryad (Ligue arabe)

Report sine die du 5è Sommet arabo-africain prévu initialement le 16 mars à Ryad (Ligue arabe)

mercredi, 19 février, 2020 à 11:19

Le Caire – Le 5ème Sommet arabo-africain, prévu initialement le 16 mars dans la capitale saoudienne, Ryad, a été reporté à une date ultérieure, selon une source diplomatique au sein de la Ligue arabe.

Les parties arabe et africaine vont se mettre d’accord sur un nouveau rendez-vous, indique la même source, précisant qu’une note a été envoyée à ce propos aux pays membres.

La partie africaine a demandé le report du Sommet afin que l’organisation et les préparatifs se fassent en bonne et due forme, poursuit la source, faisant savoir que les deux parties ont tenu le mois dernier à Ryad, des réunions préparatoires, en prévision de ce conclave.

Le 4ème Sommet arabo-africain s’était tenu le 23 novembre 2016 à Malabo, en Guinée Équatoriale.

Lire aussi

Golf: Tiger Woods annonce son retour à la compétition le 17 décembre

jeudi, 9 décembre, 2021 à 8:57

Tiger Woods va faire son retour à la compétition la semaine prochaine au PNC Championship, à Orlando, dix mois après avoir été grièvement blessé dans un accident de la route à Los Angeles

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.