Russie : Le constructeur de la kalachnikov s’éteint à l’âge de 94 ans

Russie : Le constructeur de la kalachnikov s’éteint à l’âge de 94 ans

mardi, 24 décembre, 2013 à 9:16

Moscou – L’inventeur du fusil d’assaut soviétique AK-47, Mikhaïl Timofeevitch Kalachnikov est décédé, lundi, des suites d’une longue maladie, a rapporté l’agence russe Ria Novosti citant des sources médicales.

Le constructeur légendaire d’armes à feu Mikhaïl est mort à l’âge de 94 ans, a affirmé le porte-parole du président de l’Oudmourtie Viktor Tchoulkov. Une information confirmée également par une porte-parole de la société Kalachnikov, produisant les armes portant son nom.

Durant sa longue carrière, Mikhaïl Kalachnikov, homme le plus décoré de la Russie, a créé à peu près 150 armes diverses. Son fusil le plus célèbre est l’AK 47, plus connu sous le nom de kalachnikov. Arme facile d’utilisation, robuste et fiable, elle s’est vendue à quelque 100 millions d’exemplaires dans le monde.

Lire aussi

Le renforcement de la coopération bilatérale et régionale au centre d’une série d’entretiens de MM. Talbi Alami et Mayara à Madrid

vendredi, 26 novembre, 2021 à 21:13

Les présidents de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, ont eu, vendredi à Madrid, une série d’entretiens avec plusieurs responsables parlementaires participant aux travaux de la 143e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre dans la capitale espagnole.

Marrakech : M. Ouahbi salue les actions et réalisations de la DGAPR en faveur des femmes détenues

vendredi, 26 novembre, 2021 à 20:03

Le ministre de la justice, M. Abdellatif Ouahbi, s’est félicité, vendredi à Marrakech, des réalisations accomplies par la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) en faveur des femmes détenues dans les établissements pénitentiaires du Royaume.

ISIC: remise du “Prix journalistique d’excellence de l’ISIC”

vendredi, 26 novembre, 2021 à 18:42

Les deux lauréats Ayoub Chabli et Wissal Dribou ont été respectivement primés pour leurs reportages intitulés “Les réfugiés et la Covid: double souffrance” et “Les réfugiés et La pandémie: que s’est-il passé ?”.