Thaïlande: la Première ministre propose des élections pour sortir de la crise

Thaïlande: la Première ministre propose des élections pour sortir de la crise

dimanche, 8 décembre, 2013 à 10:30

Bangkok – La Première ministre thaïlandaise Yingluck Shinawatra a proposé dimanche de convoquer des élections pour mettre un terme à la crise politique si les manifestants qui réclament son départ en acceptent les résultats.

La capitale se prépare à de nouvelles manifestations alors que le principal meneur du mouvement, Suthep Thaugsuban, a appelé à un rassemblement de la dernière chance lundi pour faire chuter Yingluck et remplacer le gouvernement par un “conseil du peuple” non élu.

Les manifestants veulent également se débarrasser de ce qu’ils appellent le “système Thaksin”, du nom du frère de Yingluck, ancien Premier ministre renversé par un coup d’Etat en 2006 et qui reste au coeur de la politique du royaume malgré son exil.

 

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.