Conférence de Rabat, l’expression de l’engagement sans faille du Maroc en faveur de la sécurité dans l’espace sahélo-saharien

Conférence de Rabat, l’expression de l’engagement sans faille du Maroc en faveur de la sécurité dans l’espace sahélo-saharien

jeudi, 14 novembre, 2013 à 20:28

Par Abdelghani Aouifia

 

Rabat – La deuxième conférence ministérielle régionale sur la sécurité des frontières, qui s’est tenue jeudi à Rabat, vient apporter une confirmation renouvelée de l’engagement sans faille du Royaume en faveur de la sécurité et de la stabilité dans une région touchée par une recrudescence des activités de groupes terroristes et de réseaux de criminalité transnationale.

En abritant cette conférence de haut niveau, le Maroc part de la conviction que la sécurité des espaces frontaliers passe inéluctablement par la redynamisation des relations avec les pays voisins et les partenaires internationaux dans le cadre d’un dialogue régulier et positif, une valeur constante de la politique étrangère du Royaume, marquée du sceau de l’ouverture et de la pondération.

Cette conférence, marquée par la participation de ministres des Affaires étrangères, de ministres en charge des questions sécuritaires dans les pays d’Afrique du Nord et de l’espace sahélo-saharien, ainsi que des représentants des partenaires régionaux et internationaux, a été, en effet, l’occasion pour de nombreuses délégations de souligner cette vocation du Royaume en tant que partenaire capable de proposer, de faciliter et d’accompagner la stabilisation et le développement d’une région dont l’importance stratégique n’est pas à démontrer.

“L’initiative marocaine de réunir cette conférence est à saluer”, note le ministre malien des Affaires étrangères, Zahabi Ould Sidi Mohamed, dont le pays a été directement touché par les agressions des groupes extrémistes et terroristes.

De l’avis du responsable, il est tout à fait naturel de voir le Maroc s’impliquer directement dans la recherche de solutions à même de protéger les frontières très poreuses de la région sahélo-saharienne et de mettre à contribution son savoir-faire pour améliorer les conditions de vie des populations de ces régions.

Le Mali salue l’engagement du Maroc en faveur de la sécurité et la stabilité dans l’espace sahélo-saharien, en particulier au Mali, a enchainé le chef de la diplomatie malienne, soulignant la forte implication du Maroc “dans la recherche d’une solution pacifique et durable pour la stabilité” de son pays.

Même son de cloche chez le ministre libyen des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Mohamed Ahmed Abdelaziz, dont le pays a retenu une attention particulière lors de la conférence de Rabat.

Pour lui, cette rencontre vient apporter un nouveau témoignage de l’engagement et de la solidarité dont le Maroc a toujours fait preuve à l’égard du peuple libyen.

Organisée d'”une main de maître”, comme l’a souligné le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, la conférence, loin d’être un simple forum d’échange de vues, a débouché sur des décisions tangibles qui ne manqueront pas de changer la donne dans la zone sahélo-saharienne.

Parmi les décisions les plus saillantes figure notamment la création d’un centre régional de formation et d’entrainement au profit des officiers en charge de la sécurité des frontières dans les Etats de la région.

Il s’agit d’une décision qui vient combler un vide et qui devra renforcer la coordination entre les pays concernés dans cette région où la coopération s’avère salutaire pour se mettre à l’abri des menaces dangereuses qui la guettent.

L’accélération de la constitution d’un secrétariat prévu par le plan d’action adopté lors de la première conférence ministérielle, organisée à Tripoli, témoigne de la volonté des pays concernés de passer à la vitesse supérieure dans la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de tout genre dans la région.

Convaincus que la sécurité des espaces frontaliers requiert la mise en œuvre d’une approche globale et intégrée incluant les dimensions politique, sécuritaire et socioéconomique, les participants à la conférence de Rabat ont décidé de préparer une liste de projets prioritaires dans les domaines du développement humain, adaptés aux besoins et aux spécificités des populations des espaces frontaliers ciblés.

Lire aussi

Dakhla : 1.277cas exclus après des tests négatifs au Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:42

Quelque 1.277 cas suspects de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont été écartés après des résultats négatifs des analyses effectuées au laboratoire, a annoncé dimanche la direction régionale de la Santé (DRS).

Essaouira à pied d’œuvre pour une relance créative et volontariste après le déconfinement

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:33

A la faveur de la synergie de leurs efforts et de la fédération de leurs énergies, les différentes forces vives d’Essaouira se sont engagées volontairement, depuis quelques semaines, dans un cycle de concertation interactive et de réflexion collective autour des moyens et instruments à mettre en œuvre pour assurer à la Cité des Alizés une relance multidimensionnelle, à la fois créative et volontariste durant la période post-confinement.

Journée mondiale sans tabac au Maroc: Des experts jettent la lumière sur le tabagisme en tant que facteur d’aggravation de la Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 22:27

“Tabac et Covid-19” est le thème d’un webinaire organisé, dimanche, par le ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, avec la participation de plusieurs experts en la matière.