Conseil de l’Europe : La coopération avec le Maroc est la plus avancée dans la région MENA

Conseil de l’Europe : La coopération avec le Maroc est la plus avancée dans la région MENA

mardi, 25 juin, 2013 à 17:34

Bruxelles – La coopération du Conseil de l’Europe avec le Maroc est “la plus dense et la plus avancée” de tous les pays partenaires de la région MENA, a affirmé l’Ambassadeur Torbjorn Froysnes, Directeur du Bureau de Bruxelles du Conseil de l’Europe.

“Le Maroc est un pays leader dont la coopération avec le Conseil de l’Europe peut être citée en exemple dans la région MENA”, a souligné M. Froysnes dans une interview mercredi à la MAP.

Se félicitant des relations remarquables entre le Conseil de l’Europe et le Maroc, M. Froysnes a indiqué que la coopération entamée en 2008 avec le Royaume a connu un “développement très important”, en témoigne le statut de partenaire pour la démocratie accordé au Maroc, premier pays du voisinage de l’Europe à accéder à un tel statut.

Grâce à ce statut, le Parlement marocain prend part depuis trois ans aux travaux de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), aux plénières et aux réunions des commissions, a affirmé le diplomate, se félicitant de la participation active et régulière du Royaume aux activités des différents organes du Conseil de l’Europe notamment la Commission de Venise et le Groupe Pompidou.

M. Froysnes a en outre indiqué que la “décision libre” du Maroc de renforcer sa coopération avec le Conseil de l’Europe dans le domaine de la démocratie, de l’Etat de droit et des droits de l’Homme “est très salutaire et peut être interprétée comme une volonté très claire et un engagement ferme du gouvernement du Maroc vis-à-vis des valeurs du Conseil de l’Europe”.

Il a fait observer, à ce propos, que le Plan d’action 2012-2014 adopté par le Maroc et le Conseil de l’Europe en avril 2012 couvre précisément ces trois piliers majeurs, chose qui “dénote d’une politique de réformes claire et réfléchie” que le Maroc est en train de mettre en œuvre progressivement et sereinement.

Et d’ajouter que l’ouverture d’un bureau du Conseil de l’Europe à Rabat permettra aux deux parties de raffermir davantage leur coopération et leur partenariat.

Parmi les exemples illustrant la bonne coopération entre le Maroc et le Conseil de l’Europe, M. Froysnes a cité aussi le projet d’analyse de l’efficacité du système judicaire marocain, notant que les délégués des ministres du Conseil de l’Europe ont accédé fin mai dernier à la demande du Maroc de devenir membre observateur auprès de la Commission européenne pour l’efficacité de la justice (CEPEJ), ce qui constitue “un signal fort de cette coopération qui se développe assez vite entre le Maroc et le Conseil de l’Europe”.

Il a également fait savoir que le comité des ministres du Conseil de l’Europe a proposé au Maroc d’adhérer à la convention de Lanzarote sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, notant que si le Maroc accepte, il sera le premier pays non membre du Conseil de l’Europe à adhérer à cette convention.

Et de conclure que le rapprochement du Maroc aux standards du Conseil de l’Europe et son adhésion à un bon nombre de ses conventions en disent long sur l’évolution et les changements positifs qui s’opèrent dans le pays.
Propos recueillis par Mohammed HAMIDDOUCHE.

 

Lire aussi

Le ministre du Commerce irlandais salue “le potentiel important” des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Irlande

mercredi, 19 juin, 2019 à 21:22

Le ministre irlandais chargé du Commerce, Pat Breen a salué, mercredi à Dublin, le potentiel important des échanges commerciaux entre le Maroc et l’Irlande.

L’augmentation du budget alloué à la santé, source la plus importante d’accroissement du financement du secteur 

mercredi, 19 juin, 2019 à 15:53

L’augmentation du budget alloué à la santé demeure la source la plus importante d’accroissement du financement de ce secteur, a-t-on souligné lors d’un atelier thématique organisé mercredi à Salé sur “la mobilisation des fonds pour le système de santé entre limites de la capacité contributive et besoins du financement des soins”.

L’Aerospace Moroccan Cluster s’allie avec le groupement flamand FLAG pour développer la recherche au service de l’industrie aérospatiale

mercredi, 19 juin, 2019 à 14:18

Le Cluster Aéronautique du Maroc “Aerospace Moroccan Cluster” (AMC) et le groupement industriel flamand “Flemish Aerospace Group” (FLAG) ont convenu de développer des projets de recherche collaboratifs et échanger des informations entre les deux organisations pour la promotion de l’industrie aérospatiale.