Avec le décès d’Abderrahmane El Youssoufi, le Maroc a perdu un des grands hommes qui ont marqué son histoire politique

Avec le décès d’Abderrahmane El Youssoufi, le Maroc a perdu un des grands hommes qui ont marqué son histoire politique

vendredi, 29 mai, 2020 à 16:41

Rabat – Avec le décès de l’ancien Premier-ministre Abderrahmane El Youssoufi, le Maroc a perdu un de ses grands hommes qui ont marqué l’histoire politique nationale, a affirmé, vendredi, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.

“Nous avons perdu un grand homme respecté de tous les Marocains”, a indiqué M. El Otmani dans une déclaration à la presse, relevant que le défunt a joué des rôles clés dans le processus de réforme politique.

Feu El Youssoufi, décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Casablanca à l’âge de 96, a “présidé le gouvernement d’alternance dans une étape difficile de l’histoire du Royaume, contribuant à faire sortir le pays de cette période avec un minimum de dommages”, a soutenu M. El Otmani.

Né à Tanger le 8 mars 1924, feu Abderrahmane El Youssoufi avait rejoint les rangs du mouvement national alors qu’il était encore élève interne au lycée Moulay Youssef à Rabat.

Le défunt fut membre du secrétariat général de l’Union nationale des forces populaires, qui va devenir en 1975 l’Union socialiste des forces populaires (USFP), et rédacteur en chef de son organe “Attahrir” entre 1959 et 1965.

Le 04 février 1998, Feu SM le Roi Hassan II l’avait chargé de former le gouvernement d’alternance qu’il présentera au Souverain le 14 mars de la même année.

Le défunt avait été hospitalisé dimanche dernier dans une clinique à Casablanca, où il avait été admis en réanimation suite à un problème de santé.

Lire aussi

Un individu interpelé à Casablanca pour trafic de psychotropes (DGSN)

lundi, 21 septembre, 2020 à 13:46

La police du district de sûreté d’Al Fida Mers Sultan à Casablanca a interpellé, lundi matin, un individu de 32 ans pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic d’ecstasy et de comprimés psychotropes.

Salé: L’enseignement à distance dans 41 établissements scolaires supplémentaires

lundi, 21 septembre, 2020 à 13:42

La Direction provinciale du ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à Salé a annoncé qu’il a été décidé, à partir de ce lundi, d’adopter l’enseignement à distance dans 41 établissements scolaires supplémentaires dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus.

Le Maroc a conservé la qualité d’interlocuteur crédible pour les parties libyennes (Institut d’études slovène)

lundi, 21 septembre, 2020 à 13:35

L’Institut international d’études sur le Moyen-Orient et les Balkans (IFIMES) a souligné que le Maroc a conservé une place de choix sur la scène libyenne en étant le pays qui a réussi à préserver la qualité d’interlocuteur crédible auprès des parties libyennes.