En se rangeant du côté des séparatistes du polisario, l’Afrique du Sud se met en contradiction avec la majorité des pays africains (journal sud-africain)

En se rangeant du côté des séparatistes du polisario, l’Afrique du Sud se met en contradiction avec la majorité des pays africains (journal sud-africain)

mercredi, 13 juin, 2018 à 12:41

 Johannesburg – Le Mail & Guardian, quotidien sud-africain à grand tirage, a critiqué, mardi, la position de l’Afrique du Sud concernant la question du Sahara, soulignant qu’en se rangeant du côté des séparatistes du polisario, Pretoria se met en contradiction avec la majorité des pays africains.
   Le soutien politique apporté par l’Afrique du Sud à la soi-disant rasd (entité fantomatique autoproclamée par les séparatistes du polisario) met Pretoria en contradiction avec plus de la moitié des membres de l’Union africaine (UA), indique le journal dans une analyse du rôle que Pretoria est appelée à jouer après sa récente élection en tant que membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’Onu.
   D’après le journal, la question du Sahara devra déterminer les relations entre les pays africains membres du Conseil de sécurité de l’Onu.
   Les trois pays africains membres de l’instance onusienne: la Côte d’Ivoire, la Guinée Equatoriale et l’Afrique du Sud, devront former un groupe intéressant à suivre, explique au journal Mme Liesl Louw-Vaudran, analyste de l’Institut des études sécuritaires (ISS, basé à Pretoria).
   L’analyste, qui supervise l’élaboration du rapport sur le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour le compte de l’ISS, souligne que les relations entre ces trois pays au sein du Conseil de sécurité seront déterminées selon la position de chaque pays concernant le conflit régional du Sahara.
   Abordant le rôle de l’Afrique du Sud au sein du Conseil de sécurité, Mme Louw-Vaudran relève que ce rôle dépendra de la capacité de ce pays à faire montre de flexibilité.

Lire aussi

Appel à faire de la lutte contre la corruption une réalité tangible dans les pratiques et comportements en Afrique (responsable)

samedi, 23 juin, 2018 à 0:08

Intervenant à un Side event portant sur “la transparence, l’intégrité et la lutte contre la corruption : une exigence clé pour la réalisation du développement durable” dans le cadre du Forum des Nations-Unies pour le service public, M. Elong Mbassi a mis l’accent sur la nécessité de se pencher de manière effective sur les moyens à même de venir à bout de ce fléau qui ronge le continent africain. 

Rissani: Coup d’envoi du festival de Sijilmassa du Malhoun

vendredi, 22 juin, 2018 à 23:20

Le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laaraj, a mis en exergue l’importance que revêt le festival de Sijilmassa à travers la célébration de cet art authentique qui constitue une composante essentielle de la culture marocaine riche et diversifiée.

Essaouira poursuit son envol touristique durant les 5 premiers mois de l’année 2018

vendredi, 22 juin, 2018 à 19:03

En chiffres, pour le seul mois de mai dernier, la cité des Alizés a enregistré une hausse de 15% en termes de nuitées dans ses établissements d’hébergement déclarés, accompagnée d’une augmentation de l’ordre de 14% en ce qui concerne les arrivées et ce, comparativement à la même période de l’année précédente, selon les données communiquées par la Délégation provinciale du tourisme.