Forum Crans Montana: les maux et défis de l’Afrique au menu de l’édition 2019

Forum Crans Montana: les maux et défis de l’Afrique au menu de l’édition 2019

jeudi, 14 mars, 2019 à 14:52

— Envoyés spéciaux —

 

Dakhla-Le Forum Crans Montana, un haut lieu de débats et de réflexions qui se tient pour la 5ème fois consécutive au Royaume, reste fidèle à sa vocation africaine dont il a fait quasiment une raison d’être. La ville de Dakhla, la perle du sud marocain, s’érige de nouveau en capitale mondiale de l’Afrique et d’espace de dialogue et d’échange entre un parterre d’experts, de responsables et de représentants d’organisations internationales sensibles aux préoccupations du continent africains et de ses populations.

Au fil des éditions, Dakhla est devenue un véritable laboratoire de l’Afrique de demain, de quoi donner la mesure de l’ouverture du Maroc sur tout le continent et de son engagement en faveur de la coopération sud-sud, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI et en droite ligne de la stratégie africaine du Royaume, faite avant tout de solidarité, de co-développement, de partenariat gagnant-gagnant et de promotion de l’intégration régionale.

Ainsi, les provinces du sud marocain, plaque tournante de cette stratégie africaine du Maroc, seront encore une fois propulsées au devant de la scène médiatique en abritant le Forum Crans Montana, un rendez-vous incontournable sur l’agenda des rencontres internationales dédiées aux questions économiques, sociales, culturelles et de développement durable, avec un accent particulier mis sur les problématiques de développement africain.

Depuis qu’il a élu domicile au Maroc, en 2015, le Forum aura réussi non seulement à attirer l’attention sur les défis et les opportunités de développement en Afrique, mais aussi à renforcer la prise de conscience quant à la nécessité de fédérer les efforts des pays du continent et de penser des politiques afro-africaines destinées à créer de la richesse et de la croissance selon un modèle adapté aux réalités régionales et locales.

Autour de cette philosophie, le forum a réuni, en l’espace de quatre éditions tenues à Dakhla, plus de 5.000 participants, 50 organisations internationales et régionales, outre les représentants de 170 États.

Placée sous le thème “Bâtir une Afrique puissante et moderne au service de la jeunesse”, l’édition 2019, qui se tient du 14 au 17 mars sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, rassemblera chefs d’Etat et de gouvernement, ministres, organisations régionales et internationales, parlementaires et de nombreuses entreprises venus d’Afrique, de la ceinture Sud-Sud et du monde entier pour débattre des grands enjeux de l’Afrique et de son intégration mondiale.

Outre les sessions et panels au menu, plusieurs activités sont prévues à cette occasion: sessions de formation, caravane médicale spécialisée, activités associatives, manifestations culturelles, etc.

La jeunesse occupera une place de choix dans le programme de ce forum qui tentera d’examiner les moyens de renforcer la participation des jeunes à la lutte contre l’extrémisme, de promouvoir le rôle des organisations de jeunesse dans la préservation de la paix et d’impliquer pleinement et efficacement les jeunes dans les processus de prise de décision.

L’accent sera également mis sur l’émergence de l’Afrique et la transformation digitale, qui est de nature à ouvrir des perspectives exceptionnelles pour l’éducation, la finance, l’énergie, la mobilité, la santé et l’agriculture, tout en favorisant le développement d’un écosystème propice à l’innovation numérique et à l’épanouissement d’une jeunesse africaine talentueuse. La question est en fait surtout économique, en ce qu’elle interpelle sur le modèle numérique à mettre en œuvre pour accompagner la transformation digitale des entreprises africaines et favoriser leur intégration dans les chaînes de valeur mondiales.

L’édition 2019 parlera également agro-industrie et croissance durable et solidaire dans un continent où la demande alimentaire devrait plus que doubler, ce qui fait de la sécurité alimentaire une priorité majeure. Il s’agit là encore de souligner les bonnes pratiques et les ressources à mettre en œuvre pour renforcer l’éducation des jeunes et des femmes, favoriser l’accès aux nouvelles technologies, l’agro-entrepreneuriat et l’agro-business et développer des partenariats publics-privés pour permettre aux agriculteurs africains d’accéder à de nouveaux marchés.

Par ailleurs, les débats porteront sur les opportunités de développement offertes par les énergies renouvelables, à la lumière de l’immense potentiel de l’Afrique en énergies nouvelles (solaires, éoliennes et hydroélectriques) et des possibilités de mener de grands projets d’infrastructures transfrontaliers dans le cadre de l’intégration régionale en la matière.

Sont également au menu des sujets aussi divers que les défis de la transformation numérique vers des villes intelligentes, la coopération économique entre le Maroc et l’Afrique de l’Est, les enjeux et perspectives de la couverture santé universelle, ainsi que l’entrepreneuriat des jeunes et le leadership des femmes qui jouent un rôle crucial dans l’émergence et le développement du continent.

Le Forum de Crans Montana est une organisation internationale non gouvernementale créée en 1986, qui se veut le porte-étendard de la promotion d’un monde meilleur. Fort d’une longue expérience, il est devenu une référence et un partenaire crédible pour les différents acteurs internationaux du monde de la politique, de l’économie et de la diplomatie: gouvernements, organismes spécialisés et organisations mondiales et régionales comme l’ONU, l’UNESCO, l’ONUDI, la FAO et l’Union européenne, entre autres.

 

Lire aussi

Le Mondial-2022 au Qatar se jouera à 32 équipes

mercredi, 22 mai, 2019 à 21:55

La Coupe du monde 2022 au Qatar se jouera à 32 équipes au lieu de 48, a annoncé mercredi la Fifa, renonçant à son projet d’élargir la compétition à 48 nations.

Ouverture des candidatures pour la 5ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier

mercredi, 22 mai, 2019 à 11:47

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que la période de dépôt des candidatures pour la 5-ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier a débuté le 16 mai et se poursuivra jusqu’au 13 septembre prochain.

Meknès: Un inspecteur de police contraint de brandir son arme de service pour arrêter un individu qui mettait en danger la vie de citoyens et d’éléments de police

mercredi, 22 mai, 2019 à 9:41

Un inspecteur de police relevant du huitième arrondissement de la préfecture de Meknès a été contraint, mardi soir, de brandir son arme de service sans l’utiliser, pour arrêter un individu qui exposait des citoyens et des fonctionnaires de police à un danger sérieux à l’aide d’une arme blanche.