Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 51.000 prestations médicales prodiguées

Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 51.000 prestations médicales prodiguées

lundi, 12 octobre, 2020 à 18:00

Beyrouth – L’hôpital militaire de campagne, déployé sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI à Beyrouth, a prodigué à ce jour un total de 51.223 prestations médicales au profit des personnes touchées par l’explosion tragique survenue dans le port de Beyrouth.

Depuis le lancement des services de cette structure médicale le 10 août dernier et jusqu’au 12 courant, 21.477 personnes ont bénéficié des soins médicaux offerts par le personnel de l’hôpital dans plusieurs spécialités.

Ainsi, le personnel médical de l’hôpital qui incarne les valeurs de solidarité du Royaume envers ce pays frère, a effectué 394 interventions chirurgicales dans diverses spécialités, dont la chirurgie générale, l’orthopédie et médecine articulaire, la neurologie, l’ophtalmologie, l’otorhinolaryngologie, la gynécologie, la chirurgie obstétrique, la réanimation, la chirurgie réparatrice des brûlures, l’anesthésie, la pédiatrie et la médecine générale.

Il a également fourni plusieurs traitements de base, dont 1672 analyses médicales et effectué 2645 examens aux rayons, 1522 examens d’échocardiographie en plus de la distribution à titre gracieux de médicaments à plus de 17.254 personnes.

Depuis son déploiement sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des FAR, cette structure médicale offre ses services à un rythme constant afin d’alléger la souffrance du peuple libanais, a déclaré à la MAP le directeur de l’hôpital, le colonel major Kacem Chagar.

L’hôpital militaire, a-t-il poursuivi, continue de fournir ses services dans de bonnes conditions et dans le strict respect des mesures de prévention et de précaution contre la pandémie de Covid-19.

Il a ajouté que le personnel médical, qui se compose d’environ 46 médecins et infirmiers, effectue des chirurgies pointues dans diverses spécialités ciblant les personnes touchées par l’explosion, ainsi que les patients provenant des hôpitaux locaux afin de contribuer à alléger la pression sur les établissements de santé de la capitale libanaise.

SM le Roi Mohammed VI avait donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi d’une aide médicale et humanitaire d’urgence à la République du Liban.

Le Souverain avait aussi donné Ses Hautes Instructions pour l’envoi et le déploiement à Beyrouth d’un hôpital militaire de campagne en vue d’apporter les soins médicaux d’urgence aux populations blessées dans l’explosion tragique.

Au moins 191 personnes ont été tuées et près de 6.000 autres ont été blessées dans l’explosion mortelle survenue dans le port de la capitale libanaise, alors que des dizaines d’autres sont portées disparues.

Lire aussi

Le renforcement de la coopération bilatérale et régionale au centre d’une série d’entretiens de MM. Talbi Alami et Mayara à Madrid

vendredi, 26 novembre, 2021 à 21:13

Les présidents de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi Alami, et de la Chambre des Conseillers, Enaam Mayara, ont eu, vendredi à Madrid, une série d’entretiens avec plusieurs responsables parlementaires participant aux travaux de la 143e Assemblée de l’Union interparlementaire (UIP), qui se tient du 26 au 30 novembre dans la capitale espagnole.

Marrakech : M. Ouahbi salue les actions et réalisations de la DGAPR en faveur des femmes détenues

vendredi, 26 novembre, 2021 à 20:03

Le ministre de la justice, M. Abdellatif Ouahbi, s’est félicité, vendredi à Marrakech, des réalisations accomplies par la Délégation Générale à l’Administration Pénitentiaire et à la Réinsertion (DGAPR) en faveur des femmes détenues dans les établissements pénitentiaires du Royaume.

ISIC: remise du “Prix journalistique d’excellence de l’ISIC”

vendredi, 26 novembre, 2021 à 18:42

Les deux lauréats Ayoub Chabli et Wissal Dribou ont été respectivement primés pour leurs reportages intitulés “Les réfugiés et la Covid: double souffrance” et “Les réfugiés et La pandémie: que s’est-il passé ?”.