La stabilité politique et la sécurité juridique au Maroc attirent davantage les investisseurs étrangers

La stabilité politique et la sécurité juridique au Maroc attirent davantage les investisseurs étrangers

mardi, 25 juin, 2013 à 17:38

Barcelone – La stabilité politique dont jouit le Maroc et la sécurité juridique assurée par les autorités du pays incitent de plus en plus les opérateurs économiques étrangers à aller investir dans le Royaume, a souligné le délégué spécial de l’Etat au Consortium de la zone franche de Barcelone (CZFB), Jordi Cornet.

Les efforts déployés par le Maroc pour garantir les conditions favorables aux investisseurs méritent d’être loués, a indiqué M. Cornet dans un entretien à la MAP en marge de la tenue à Barcelone (Nord-est de l’Espagne), du 18 au 20 juin, de la 15ème édition du Salon international de la logistique (SIL-2013) avec la participation du Maroc comme invité d’honneur.

Le potentiel dont dispose le Maroc, sa situation stratégique comme porte d’entrée vers un marché important comme l’Afrique et son savoir-faire ont permis au Royaume de se positionner comme un “catalyseur” entre l’Europe et l’Afrique, a-t-il dit, mettant en avant le plan sectoriel mis en place par le gouvernement pour développer l’économie et faire face aux défis du progrès.

“Le Maroc confirme son leadership régional en matière de développement, notamment en matière de logistique”, a relevé M. Cornet, précisant que le port de Tanger-Med est en train de devenir un hub régional important grâce à sa position et à une main d’œuvre marocaine “qualifiée et très compétitive”.

Dans ce sens, il a rappelé la récente signature d’un accord de coopération entre le CZFB et la Zone franche de Tanger (TFZ) visant à faire de Barcelone et de Tanger des “portes logistiques d’accès” à l’Europe et au continent africain.

Selon l’accord, a précisé M. Cornet, les deux parties s’engagent à promouvoir le rapprochement entre les principales zones logistiques de la Méditerranée, à soutenir l’internationalisation des entreprises pour faciliter les échanges commerciaux internationaux ainsi que les opérations logistiques d’import-export de marchandises et à attirer davantage d’investissements, notamment asiatiques.

L’accord prévoit notamment l’encouragement de l’installation des entreprises et opérateurs logistiques dans les zones franches des deux villes ainsi que le lancement d’une série d’actions communes de promotion, a-t-il dit, ajoutant que la participation d’une forte délégation marocaine, conduite par le ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah, au Salon international de la Logistique (SIL-2013) donnera un nouvel élan à cet accord de coopération.

A rappeler que la Zone franche de Tanger a remporté le Prix du meilleur projet logistique international au SIL. Considéré comme deuxième Salon de référence du secteur par sa taille en Europe, le SIL de Barcelone est le point de rencontres de toute l’activité logistique du Sud de l’Europe, du bassin méditerranéen mais aussi de l’Amérique latine et de l’Asie du sud-est.

Le salon, ouvert mardi par la ministre espagnole de l’Equipement, Ana Pastor, en présence du ministre de l’Equipement et du transport, Aziz Rabbah, a été marqué par la célébration du 11ème anniversaire du Forum méditerranéen de la logistique et des transports, au cours duquel les participants ont discuté de sujets d’intérêt commun et de la nouvelle politique sectorielle et de la logistique des transports dans la région méditerranéenne.

Propos recueillis par Omar El Mrabet.

Lire aussi

Dakhla : 1.277cas exclus après des tests négatifs au Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:42

Quelque 1.277 cas suspects de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont été écartés après des résultats négatifs des analyses effectuées au laboratoire, a annoncé dimanche la direction régionale de la Santé (DRS).

Essaouira à pied d’œuvre pour une relance créative et volontariste après le déconfinement

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:33

A la faveur de la synergie de leurs efforts et de la fédération de leurs énergies, les différentes forces vives d’Essaouira se sont engagées volontairement, depuis quelques semaines, dans un cycle de concertation interactive et de réflexion collective autour des moyens et instruments à mettre en œuvre pour assurer à la Cité des Alizés une relance multidimensionnelle, à la fois créative et volontariste durant la période post-confinement.

Journée mondiale sans tabac au Maroc: Des experts jettent la lumière sur le tabagisme en tant que facteur d’aggravation de la Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 22:27

“Tabac et Covid-19” est le thème d’un webinaire organisé, dimanche, par le ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, avec la participation de plusieurs experts en la matière.