Le Maroc est devenu “un foyer du dialogue” et un “forum des élites intellectuelles”, selon le DG de l’ISESCO

Le Maroc est devenu “un foyer du dialogue” et un “forum des élites intellectuelles”, selon le DG de l’ISESCO

lundi, 30 septembre, 2013 à 22:37

Fès- Le directeur général de l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (ISESCO), Dr Abdulaziz Othman Altwaijri a mis en relief la contribution du Maroc à la promotion du dialogue des cultures et des civilisations et à la tolérance religieuse, soulignant que le Royaume est devenu “un foyer du dialogue” et un “forum des élites intellectuelles”.

“Le Royaume du Maroc est devenu un foyer du dialogue et un forum des élites intellectuelles et scientifiques mondiales, brandissant haut le flambeau de l’illumination culturelle et de la tolérance religieuse”, a affirmé Dr Altwairji à l’ouverture, lundi en début de soirée à Fès, de la conférence internationale sur le renforcement du dialogue des civilisations et le respect de la diversité culturelle, qui se tient durant trois jours sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Dr Altwairji a rendu hommage, à cette occasion, à l’action soutenue de SM le Roi pour la promotion des valeurs de dialogue entre les cultures et les civilisations et pour “la consolidation de la culture de l’entente, de la tolérance et de la coexistence entre les peuples et les nations”.

Le directeur général de l’ISESCO a relevé que cette conférence se tient dans un contexte marqué par une crise humaine “aigue”, résultant de “la montée du racisme et de la haine” et du “non-respect des spécificités culturelles et spirituelles qui constituent le fondement de la diversité culturelle créative et de l’enrichissement personnel”.

Selon lui, “cette crise est le résultat logique de discours et pratiques empreints de fatuité et d’autoritarisme qui prévalent au niveau des relations internationales”, ajoutant que cette conférence internationale vise à examiner les moyens de promouvoir la culture du dialogue et à explorer de nouvelles pistes afin de faire de ce dialogue “un facteur plus déterminant dans la relance du processus de paix sur la base de la paix spirituelle et de la sécurité culturelle entre tous les peuples du monde”.

La cérémonie d’ouverture, à laquelle ont pris part le conseiller de SM le Roi, André Azoulay, les ministres de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, et de l’Education nationale, Mohamed El Ouafa, ainsi que plusieurs ambassadeurs, a été marquée par le message royal adressé aux participants et dont lecture a été donnée par le ministre d’Etat, Abdallah Baha.

Cette conférence internationale, organisée par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’ISESCO, réunit éminentes personnalités politiques, religieuses et morales qui analyseront, à la lumière des changements intervenus dans les relations internationales et des transitions politiques en cours, les avancées mais aussi les risques et les contraintes qui se dressent contre le renforcement du dialogue des cultures et des religions.

Les travaux aboutiront à l’élaboration d’un cadre d’action pour renforcer les conditions de réussite d’un tel dialogue, à travers des supports appropriés de l’éducation et de la création culturelle et de la place et du rôle des médias.

Un “Appel de Fès”, destiné à l’ensemble des acteurs concernés de la communauté internationale, sera également adopté à cette occasion.

Lire aussi

Prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020

samedi, 28 mars, 2020 à 8:09

Voici les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 28 mars 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale:

Covid-19: le ministère de l’Équipement adopte une série mesures pour assurer la continuité du service public

samedi, 28 mars, 2020 à 7:22

Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a adopté une batterie de mesures pour assurer la continuité du service public par la mobilisation de tous ses secteurs et lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Liban: La finalisation du plan de relance économique prévue “à fin 2020”

vendredi, 27 mars, 2020 à 23:53

La finalisation du vaste plan de relance économique du pays, impliquant une refonte de la dette, est prévue “à fin 2020”, a annoncé le ministre des Finances Ghazi Wazni, après l’annonce, début mars, du premier défaut de paiement de l’histoire du Liban.