Le leadership continental de Sa Majesté le Roi salué haut et fort par les ambassadeurs africains à l’ONU

Le leadership continental de Sa Majesté le Roi salué haut et fort par les ambassadeurs africains à l’ONU

jeudi, 1 août, 2019 à 9:32

 

-Propos recueillis par Naoufal Enhari-

Le leadership continental de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui a fait de la coopération Sud-Sud et de l’ouverture sur l’Afrique un axe central de la politique étrangère du Maroc, a été salué haut et fort par plusieurs ambassadeurs africains aux Nations-Unies à l’occasion d’une réception offerte à New York par l’ambassadeur du Maroc, Omar Hilale pour célébrer le 20ème anniversaire de la Fête du Trône.

Ainsi, l’ambassadeur du Sénégal à l’ONU, Cheikh Niang, a tenu à exprimer, dans une déclaration à la MAP, la satisfaction de son pays de la politique d’ancrage du Maroc en Afrique, à la faveur du développement des relations économiques avec les pays du continent.

“Sa Majesté le Roi a veillé à effectuer de nombreuses visites à travers l’Afrique, où le Maroc a réalisé quelque chose d’extraordinaire en devenant pratiquement le premier partenaire du continent, non seulement sur le plan économique, mais aussi sur le plan politique”, a déclaré M. Niang.

“Nous sommes fiers de ce que le Maroc fait et réalise et fiers de Sa Majesté le Roi qui imprime la marche à mener. Je ne peux que dire ma fierté à cet égard”, a ajouté l’ambassadeur sénégalais.

Évoquant la question du Sahara marocain, M. Niang s’est félicité de “la consolidation des positions du Maroc au niveau des Nations-Unies, fort en cela d’un soutien de plus en plus accru de la majorité des pays africains”.

“Il est vrai que le Sénégal est un vieux partenaire toujours fidèle du Maroc (…) et nous sommes contents que d’autres pays se sont joints à nous pour reconnaitre la marocanité du Sahara”, a dit le diplomate sénégalais.

Cheikh Niang a aussi salué l’action diplomatique “très positive” menée par le Royaume au sein des Nations-Unies, “en ce sens qu’il n’y a pas de dossier important sur l’agenda onusien où le Maroc n’imprime pas sa marque et n’apporte pas sa contribution de qualité”.

De son côté, l’ambassadeur du Rwanda à l’ONU, Mme Valentine Rugwabiza, a affirmé que le Maroc est “un membre essentiel au sein de la communauté des Nations-Unies et un membre central de notre Union africaine”.

“Au sein de l’ONU, le Maroc a fait preuve d’un leadership impressionnant” sur beaucoup de questions importantes, y compris dans l’adoption du Pacte de Marrakech sur la migration, qui est un acquis essentiel pour tout le continent africain et le monde entier”, a déclaré Mme Rugwabiza à la MAP.

Elle s’est également félicitée des relations “particulièrement étroites” entre le Rwanda et le Maroc, faisant remarquer que le gouvernement rwandais a décidé dernièrement de nommer, pour la première fois, un ambassadeur qui sera basé à Rabat. “Il s’agit véritablement d’un rapprochement et d’une intensification de l’amitié entre nos deux peuples et nos deux pays”, s’est réjouie la diplomate rwandaise.

Pour sa part, l’ambassadeur de la République Centrafricaine à l’ONU, Mme Ambroisine Kpongo, a souligné que le 20è anniversaire de la Fête du Trône marque “l’action remarquable que Sa Majesté le Roi ne cesse d’entreprendre, notamment au niveau du continent africain, qui lui doit énormément”, citant à cet égard l’accueil, en décembre dernier par le Maroc, de la conférence internationale ayant adopté le Pacte de Marrakech sur la migration.

Mme Kpongo a ainsi tenu à saluer la politique migratoire du Maroc, en particulier au niveau de l’Afrique, comme en témoigne la création de l’Observatoire africain des migrations et du développement, que Sa Majesté le Roi avait proposé en sa qualité de leader de l’Union africaine sur la question la migration, et dont le siège se trouve à Rabat.

L’ambassadeur de la Guinée Equatoriale, Anatolio Ndong Mba, a, quant à lui, rendu hommage à la politique africaine du Royaume, menée sous le leadership de Sa Majesté le Roi “qui ne cesse d’œuvrer avec ses homologues africains pour la paix, la stabilité et le développement socio-économique du continent”.

M. Ndong Mba s’est également félicité de l’excellence des relations liant les leaders et les peuples de la Guinée Equatoriale et du Maroc, telles que reflétées par les échanges de visites de haut niveau effectuées par SM le Roi et le Président équato-guinéen.

“Ce sont vingt années d’une coopération forte, étroite et renforcée entre le Royaume du Maroc et la République de Guinée Equatoriale”, s’est-il réjoui.

Lire aussi

Stabilité financière: M. Jouahri souligne les effets “disruptifs” de la transformation digitale

lundi, 9 décembre, 2019 à 18:23

Le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a mis en exergue, lundi à Rabat, les implications et effets “disruptifs” de la transformation digitale et des innovations technologiques sur la sphère financière africaine, en particulier.

Académie du Royaume: Des chercheurs discutent des expériences de développement en Chine axées sur l’industrie, le commerce et les échanges humains

lundi, 9 décembre, 2019 à 18:15

Des chercheurs ont échangé, lundi à Rabat, sur les expériences de modernisation et de développement menées en Chine avec comme dénominateur commun l’industrie, le commerce et les échanges humains ainsi que les réformes constitutionnelles et l’évolution du nouveau modèle économique chinois.

Université Al Akhawayn d’Ifrane: Premier concours d’écriture de contes pour enfants en arabe.

lundi, 9 décembre, 2019 à 15:16

La Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) a organisé, dernièrement, la première édition de son concours dédié à l’écriture de contes pour enfants en arabe.