Les avancées en matière de réduction des risques au menu d’une réunion académique virtuelle

Les avancées en matière de réduction des risques au menu d’une réunion académique virtuelle

jeudi, 20 janvier, 2022 à 22:49

Rabat “Echange sur la réduction des risques” est l’intitulé d’un forum virtuel qui s’est déroulé, jeudi, avec pour principal sujet les dernières avancées en matière de réduction des risques en général et de réduction des risques du tabac en particulier.

L’évènement, animé par une pléiade d’experts d’Europe, d’Afrique et du Maroc, a porté sur plusieurs thématiques allant du “concept de réduction des risques : principes et exemples” au “rôle de la science dans la réduction des risques et son impact sur la santé publique”, avec pour fil conducteur un “cas d’étude sur la réduction des risques du tabac”.

Intervenant à cette occasion, Imane Kendili, spécialiste marocaine de la toxicomanie et du comportement, s’est penchée sur la question de la réduction des risque en tant que stratégie gagnante en Afrique, notant dans ce sens que le Maroc a toujours encouragé une telle approche.

S’agissant des politiques anti-tabac, l’experte a relevé que l’interdiction en tant qu’approche s’est avérée inefficace, soulignant dans ce sens que des alternatives doivent être disponibles, comme c’est le cas au Maroc.

Dans le même ordre d’idées, l’ophtalmologue Sud-africain Kgosi Letlape a mis en avant la complexité de la question de la réduction des risques liés au tabac, plaidant en faveur de la généralisation de thérapies de substitution de la nicotine sûres et basées sur des produits de bonne qualité.

Pour sa part, Joseph Magero, président de Campaign for Safer Alternatives (CASA), une organisation panafricaine qui milite pour l’adoption de politiques de réduction des risques liés au tabac en Afrique, s’est dit en faveur de la disponibilité, en Afrique d’alternatives à la cigarette telles que le vapotage et le snus.

De son côté, le britannique Harry Shapiro, directeur de DrugWise, un service d’information en ligne sur les drogues, a jugé que la lutte contre le tabac est “une guerre en cours”, notant que la solution consiste à aller au delà de la “théocratie” de la lutte antitabac qui cible la nicotine et de s’ouvrir sur les alternatives.

Concernant la question du blanchiment du visage, un autre aspect traité lors de cette rencontre, le professeur Moussa Diallo, chef du département de dermatologie à l’Hôpital Aristide Le Dantec au Sénégal, a mis en avant l’expérience de son pays en matière de réduction des risques de cette tradition commune en Afrique qui utilise plusieurs produits chimiques nocifs.

Le marché pharmaceutique sénégalais dispose désormais d’une variété de produits de blanchiment du visage qui sont naturels et inoffensifs pour la santé, a-t-il indiqué.

La rencontre, organisée par Integra Africa – une institution basée à Johannesburg- en collaboration avec Philip Morris International, avait pour but de sensibiliser et d’instaurer un dialogue sur le concept de la réduction des risques en Afrique et de mettre en évidence les approches innovantes en matière de politique et de pratique, ainsi que les dernières preuves scientifiques dans le domaine de la réduction des risques.

Lire aussi

Justice pénale : Le Maroc élu 1er vice-président de la 31è session de la CCPCJ

lundi, 16 mai, 2022 à 10:41

Le Maroc a été élu, lundi à Vienne par acclamation au nom de l’Afrique, à la première vice présidence de la 31ème session de la Commission pour la Prévention du Crime et la Justice Pénale (CCPCJ) et à la présidence du Comité Plénier (COW).

L’exposition “Autour des colonnes d’Hercules” à Madrid, une ode à l’histoire commune entre le Maroc et l’Espagne (Mehdi Qotbi)

lundi, 16 mai, 2022 à 9:48

L’exposition inédite “Autour des colonnes d’Hercules”, qui sera organisée à partir du 24 mai au musée archéologique national de Madrid par la Fondation nationale des Musées (FNM), est une ode à l’histoire commune entre le Maroc et l’Espagne, a affirmé Mehdi Qotbi, président de la FNM.

Ministère de la Santé : lancement de la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel

lundi, 16 mai, 2022 à 9:34

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale vient de lancer la campagne nationale de promotion de l’allaitement maternel dans le cadre du programme national de nutrition, et ce en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).