Les entrepreneurs marocains et kenyans appelés à accompagner la dynamique des relations bilatérales

Les entrepreneurs marocains et kenyans appelés à accompagner la dynamique des relations bilatérales

mardi, 25 juin, 2013 à 17:35

Nairobi – Les entrepreneurs marocains et kenyans se doivent d’accompagner la dynamique que connaissent actuellement les relations entre le Maroc et le Kenya à tous les niveaux, à la faveur de la détermination de leurs dirigeants à hisser la coopération bilatérale au niveau des aspirations de leurs peuples frères et au service de la coopération Sud-Sud, a souligné, jeudi à Nairobi, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Kenya, Kiprono Kittony.

Rabat et Nairobi ont tout à gagner des échanges de visites et des rencontres entre professionnels marocains et kenyans pour mieux consolider les relations de coopération, à travers l’établissement de partenariats, tant entre les entreprises privées qu’entre les gouvernements des deux pays, dans le but d’accroître les échanges commerciaux, a déclaré à la MAP Kittony en marge d’une conférence de presse destinée à informer les acteurs kenyans des objectifs du lancement, lundi prochain au Kenya, de la première étape de la 7ème caravane de partenariat en Afrique, initiée par le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export).

Si les échanges économiques entre les deux pays ne cessent de se développer, à la faveur de nombreuses initiatives et accords de coopération conclus entre les deux parties dans plusieurs domaines, force est de constater qu’ils demeurent en deçà du grand potentiel que recèlent les deux pays amis et de leur détermination à hisser leur coopération à un niveau meilleur, au service de leurs peuples frères, de la coopération Sud-Sud et de la solidarité africaine, a-t-il dit.

Tout en précisant que la balance commerciale entre Rabat et Nairobi penche actuellement en faveur du Maroc, M. Kittony a fait savoir que la Chambre de commerce et d’industrie du Kenya envisage d’organiser prochainement des visites au profit des hommes d’affaires kenyans dans le Royaume pour identifier les domaines à grand potentiel de coopération et nouer des partenariats avec le patronat marocain.

Eu égard aux grands chantiers ouverts actuellement au Kenya dans le cadre de l’ambitieux programme de développement Vision 2030, les entreprises marocaines peuvent tirer profit de cette aubaine et venir investir au Kenya qui constitue une porte ouverte sur la Communauté Est-africaine, a-t-il mis en avant, invitant, en parallèle, les entreprises kenyanes à externaliser leurs activités en investissant au Maroc dans des secteurs porteurs de croissance et de richesse.

Dans une déclaration à la MAP, l’ambassadeur du Maroc à Nairobi, Abdelilah Benryane, a affirmé que le choix du Kenya pour le lancement de la 7ème caravane se justifie par la place de choix qu’occupe le pays dans la Communauté Est-africaine (CEA), un marché de plus de 150 millions de consommateurs qui, de surcroît, offre de grandes opportunités que les entreprises marocaines sont appelées à exploiter.

La caravane, qui intervient au lendemain de l’élection d’un nouveau président kenyan, Uhuru Kenyatta, “fervent défenseur de l’intégration africaine”, constitue une réponse à l’appel des acteurs économiques du continent à développer le commerce intra-africain, a expliqué M. Benryane, relevant que ce commerce demeure insignifiant et ne dépasse guère 12 pc du montant global des échanges commerciaux des pays africains.

Se félicitant de la qualité de la coopération entre le Maroc et le Kenya, l’ambassadeur marocain a noté que les échanges économiques entre les deux parties ont beaucoup évolué durant les cinq dernières années, passant de 13,5 MDH en 2008 à 29,5 MDH actuellement, ce qui en dit long sur la capacité des deux pays à faire encore mieux pour doper leurs échanges et étendre leur coopération à plusieurs domaines.

Après le Kenya, la 7ème caravane de partenariat en Afrique devra se rendre en République démocratique du Congo et en République du Congo avec la participation d’une centaine d’entrepreneurs marocains.

Propos recueillis par Hamid Aqerrout.

Lire aussi

Ramadan 1441: La Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux organise diverses activités au profit des serviteurs des maisons de Dieu

samedi, 30 mai, 2020 à 0:42

La Fondation Mohammed VI pour la promotion des œuvres sociales des préposés religieux a affirmé, vendredi, avoir tenu à attacher une attention particulière aux serviteurs des maisons de Dieu et à leurs proches, notamment durant le mois béni de Ramadan de l’année 1441 de l’Hégire, conformément aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine visant à prendre soin de cette catégorie dans l’ensemble des contrées du Royaume et à consacrer les valeurs de coopération et de solidarité sociale avec elle.

Une commission a tranché au sujet des affectations des Adouls titulaires de l’examen professionnel

vendredi, 29 mai, 2020 à 23:47

Une commission mise sur pied auprès de l’administration centrale du ministère de la Justice a tranché au sujet des affectations des adouls qui ont réussi l’examen professionnel du 5 janvier 2020, a annoncé le département.

Covid-19 : Une dame de 110 ans quitte le CHU de Fès

vendredi, 29 mai, 2020 à 23:37

Une dame de 110 ans a quitté, vendredi, le Centre hospitalier universitaire (CHU) Hassan II de Fès, après son rétablissement du nouveau Coronavirus (Covid-19).