Les musulmans de Saint-Pétersbourg accueillent le Ramadan dans la piété et le recueillement

Les musulmans de Saint-Pétersbourg accueillent le Ramadan dans la piété et le recueillement

samedi, 11 mai, 2019 à 12:17

-(Par Reda SEKKAT)-

Saint-Pétersbourg – Les musulmans de la ville russe de Saint-Pétersbourg accueillent le mois sacré de Ramadan dans une atmosphère emplie de spiritualité, de recueillement, de piété et de valeurs de respect et de vivre-ensemble.

En effet, les membres de la communauté musulmane installés dans cette ville russe s’évertuent à observer le Ramadan, l’un des cinq piliers de l’Islam et ce, en dépit des difficultés liées au climat, le mois sacré coïncide cette année avec le début de la saison estivale ce qui fait que la période diurne se prolonge 24h dans certaines régions du nord du pays.

Le soleil se couche très tard dans les zones septentrionales de la Russie et près du cercle polaire dans ce qui est appelé le jour polaire, notamment dans la région de Mourmansk, située à l’extrême nord de la planète et où les musulmans doivent jeûner pendant 23 heures lorsque le mois sacré coïncide avec l’été.

Dans la deuxième plus grande ville de Russie, la journée du jeûne dure environ 18heures et demie cette année et atteindra 20 heures à la fin du Ramadan, dans une période marquée par “le phénomène des nuits blanches” où le soleil ne se couche que rarement.

Toutefois, ces conditions difficiles n’affectent en rien la détermination des musulmans de Saint-Pétersbourg pour qui la longue journée du jeûne constitue un défi supplémentaire à leur foi.

Dans les Républiques islamiques de l’ex URSS, les institutions religieuses et les associations caritatives s’activent durant le mois sacré à organiser des Iftars collectifs ainsi que d’autres activités à caractère religieux et culturel.

Outre la mission de pratique religieuse dévolue à la Grande Mosquée de Saint-Pétersbourg, qui a été construite en 1910, l’institution remplit durant le Ramadan le rôle d’espace social d’échanges et de partage entre les membres de la communauté musulmane qui y accomplissent les prières chaque jour.

Forte de 800.000 personnes, la communauté musulmane de Saint-Pétersbourg est constituée de tatars, d’ouzbèkes, de tchétchènes, de turcs et d’arabes qui accomplissent les prières des “Tarawih” et animent des conférences religieuses enseignant les nobles pratiques de charité, de générosité et de solidarité.

Dans une déclaration à la MAP, plusieurs personnes de tout âge ont affirmé braver l’éloignement pour accomplir les prières des “Tarawih” à la “Mosquée Bleue” de Saint-Pétersbourg.

Ils ont souligné la forte affluence que connaît la mosquée qui abrite également des conférences religieuses sur l’Islam, religion du juste milieu et qui enseigne les valeurs de coexistence entre les peuples.

Sur un autre plan, de nombreux restaurants “Halal” dans la ville proposent quotidiennement des “Iftars” avec des mets spécifiques à la cuisine arabe et orientale.

Aussi, malgré le fait qu’aucune exception n’est prévue par les autorités locales au profit des musulmans concernant les conditions de travail durant le mois sacré, ils s’attachent à observer le jeûne en toute sérénité.

Pour les musulmans de Saint-Pétersbourg, le Ramadan constitue un moment de spiritualité intense empli de vertus de miséricorde et de repentance sur les traces de la tradition du prophète Sidna Mohammed, Paix et Salut de Dieu soient sur Lui.

Lire aussi

Ouverture des candidatures pour la 5ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier

mercredi, 22 mai, 2019 à 11:47

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a annoncé que la période de dépôt des candidatures pour la 5-ème édition du Prix Mohammed VI de l’art décoratif marocain sur papier a débuté le 16 mai et se poursuivra jusqu’au 13 septembre prochain.

Meknès: Un inspecteur de police contraint de brandir son arme de service pour arrêter un individu qui mettait en danger la vie de citoyens et d’éléments de police

mercredi, 22 mai, 2019 à 9:41

Un inspecteur de police relevant du huitième arrondissement de la préfecture de Meknès a été contraint, mardi soir, de brandir son arme de service sans l’utiliser, pour arrêter un individu qui exposait des citoyens et des fonctionnaires de police à un danger sérieux à l’aide d’une arme blanche.

Lancement de la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine

mardi, 21 mai, 2019 à 23:39

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques organise, du 16 mai au 30 août, la 13-ème édition du Prix Mohammed VI de la calligraphie marocaine, un rendez-vous annuel qui récompense les meilleurs calligraphes nationaux et rend hommage aux plus expérimentés en reconnaissance de leur contribution dans ce domaine.