L’OUA a commis l’erreur d’intégrer une entité qui n’a pas les critères d’un Etat (politologue)

L’OUA a commis l’erreur d’intégrer une entité qui n’a pas les critères d’un Etat (politologue)

samedi, 19 juin, 2021 à 0:09

Dakar – L’Organisation de l’unité africaine (OUA), prédécesseur de l’Union Africaine (UA), a commis l’erreur d’intégrer en son sein une entité qui n’a pas les critères d’un Etat, a souligné M. Yoro Dia, politologue, président de l’association des anciens diplômés sénégalais de l’ENA.

“C’est l’OUA qui a commis l’erreur en intégrant en son sein une entité qui n’a pas les critères d’un Etat”, a-t-il déclaré à la MAP en marge d’un séminaire organisé, mercredi, par l’Institut panafricain de stratégies (IPS), Think Tank sénégalais, sur le thème “Penser la Question du Sahara et promouvoir des solutions innovantes”.

Ce conflit va devenir de plus en plus anachronique, selon lui, pour deux raisons. “La première est économique, dans la mesure où on assiste aujourd’hui à l’émergence de grands regroupements économiques tels l’Union du Maghreb arabe, la CEDEAO et la ZLECAF”, a-t-il dit se demandant si l’on peut se permettre au moment qu’on parle de ces grands ensembles d’un conflit anachronique qui bloque l’intégration économique.

La deuxième raison qui fera de cette question un conflit anachronique est liée à “l’évolution interne de l’Algérie”, a-t-il poursuivi, relevant que “les démocraties ne se font pas la guerre, elles préfèrent le business”.

La démocratisation en Algérie est irréversible, a-t-il enchaîné, notant que “dans un Etat normal, on dit l’Etat a son armée, alors qu’en Algérie, on a l’impression que c’est l’armée qui a son Etat”.

Se référant au Hirak en Algérie, il a souligné que le mouvement de contestation à l’intérieur de ce pays ne peut être arrêté et un jour ou l’autre l’Algérie va se démocratiser, estimant que le jour où la démocratie algérienne va aboutir, “on préférera faire du business avec l’Etat marocain démocratique au lieu d’utiliser le conflit du Sahara comme un moyen de pression sur lui”.

M. Dia a, par ailleurs, rappelé que la plupart des Etats qui ont reconnu la rasd l’ont fait sous l’influence de l’idéologie de l’époque, notant que vu l’évolution survenue dans le monde, de plus en plus d’Etats vont continuer à retirer leur reconnaissance de cette entité.

Et de conclure que l’UA a le devoir de régler le problème pour corriger l’erreur de l’OUA.

Lire aussi

Botola Pro D1 “Inwi” (2ème journée): Victoire à domicile du Difaa d’El Jadida face au Hassania d’Agadir (2-1)

samedi, 18 septembre, 2021 à 20:31

Le Difaa d’El Jadida (DHJ) s’est imposé face au Hassania d’Agadir (HUSA) sur le score de 2 buts à 1, samedi soir au stade Ben Ahmed El Abdi d’El Jadida, en match comptant pour la 2ème journée de la Botola Pro D1 “Inwi”.

Coupe de la CAF (1er tour préliminaire/retour): L’AS FAR ramène un nul blanc du bénin face au Buffles FC et rallie le tour prochain

samedi, 18 septembre, 2021 à 20:28

L’AS FAR s’est qualifiée pour le deuxième tour préliminaire de la Coupe de la Confédération africaine (CAF) de football, en ramenant un nul blanc (0-0) du Stade de l’Amitié à Cotonou face aux Béninois du Buffles FC.

Les résultats des athlètes paralympiques sont la consécration d’un long processus mené par le mouvement paralympique national (responsable)

samedi, 18 septembre, 2021 à 20:18

Les résultats des athlètes paralympiques marocains lors de la 16è édition des Jeux Paralympiques de Tokyo, sont la consécration d’un long processus mené à bras-le-corps par toutes les composantes du mouvement paralympique national, a affirmé, samedi à Salé, le président de la Fédération Royale marocaine des sports pour personnes en situation de handicap (FRMSPSH), Hamid El Aouni.