• Accueil
Lutte contre la Covid-19 : Les jeunes acteurs associatifs ont rempli un rôle de proximité à la fois “efficace” et “rassurant” (Ahmed Ghayat)

Lutte contre la Covid-19 : Les jeunes acteurs associatifs ont rempli un rôle de proximité à la fois “efficace” et “rassurant” (Ahmed Ghayat)

vendredi, 14 août, 2020 à 12:37

-Propos recueillis par Hassan EL AMRI-.

Essaouira – Les jeunes acteurs de la société civile au Maroc ont rempli un rôle de proximité à la fois “efficace” et “rassurant” en cette période très exceptionnelle, délicate et difficile, induite par la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a affirmé M. Ahmed Ghayat, acteur associatif et président de l’Association “Marocains Pluriels”.

“Les jeunes militants de la société civile, les acteurs associatifs et culturels: ces +engagés du terrain+ ont fait un travail exceptionnel. Ils ont rempli un rôle de proximité à la fois efficace et rassurant”, a souligné M. Ghayat dans une déclaration à la MAP, en marge de sa participation, mercredi à Essaouira, aux côtés des membres de l’association “MogaJeunes” à une campagne de sensibilisation aux risques de la Covid-19 et au respect des gestes barrières, ponctuée d’une opération de distribution de masques de protection aux habitants et visiteurs de la Cité des Alizés, offerts par la wilaya de la région de Marrakech-Safi.

Mettant en relief la grande contribution et l’apport significatif de tous ces jeunes acteurs à cette bataille collective menée sans répit contre la Covid-19 et ses effets dévastateurs, il a noté que ces militants en herbe ont été aux côtés des staffs médicaux et des autorités, tous corps confondus, “la 3ème Force, qui a géré le social, l’humanitaire, le maillage solidaire etc…”.

Se disant très épaté par les capacités, les qualités et le potentiel de ces jeunes, il a soutenu qu’ils sont “proactifs, concernés, présents, courageux et engagés”. “Je les ai vus partout se mobiliser, s’activer et se mettre à la disposition des catégories les plus fragiles et celles en situation précaire”, s’est-il félicité.

Et de poursuivre que ces jeunes “ont aussi senti à quel point ils pouvaient être utiles, de même qu’ils ont vu que notre société -qui jusqu’alors les ignorait, voire bien souvent les méprisait- découvrait d’un seul coup que cette jeunesse était valeureuse, patriote et très talentueuse”.

Evoquant les innombrables actions et initiatives louables menées par cette jeunesse très active depuis la déclaration de la pandémie dans le Royaume, notamment celle réunie sous le label “Morocco L’Ghedd”, qui rassemble plusieurs associations issues de différentes régions et villes du Royaume, dont “Moga Jeunes”, M. Ghayat a rappelé avoir accompagné plusieurs équipes de ces jeunes dans leurs campagnes sur le terrain (sensibilisation, conscientisation et distribution de flyers et de masques de protection) telles que “Les 109” à Casablanca, “MogaJeunes” à Essaouira et “Hip-Hop Family” à Rabat.

“A chaque fois, j’ai été frappé de voir à quel point le contact était simple et efficace : lorsqu’il s’agissait de dialoguer avec des adultes, ceux-ci les considéraient comme leurs enfants. Lorsqu’il s’agissait de discuter avec d’autres jeunes c’était une discussion entre amis”, a-t-il expliqué.

“Jamais de tension, de méfiance ou de refus. Pour moi, c’est aussi une grande leçon à retenir : pour qu’un message passe, pour qu’un projet réussisse, il faut que la population se l’approprie, qu’elle s’y reconnaisse. Et tout particulièrement la jeunesse”, a-t-il insisté.

Et M. Ghayat de relever qu'”aujourd’hui, les jeunes et les citoyens doivent être acteurs et partenaires”, estimant que “si l’on veut vaincre la pandémie, il faut co-gérer le déconfinement”.

“J’y crois beaucoup. La preuve en est cette action et ce travail de sensibilisation mené par MogaJeunes en partenariat avec la Wilaya de la région de Marrakech-Safi”, a-t-il précisé, faisant savoir que l’œuvre accomplie par tous ces jeunes est fort admirable à même de servir d’exemples par-delà les frontières, citant le cas de la ville de Pornic en France.

Toutefois, il a fortement déploré les signes de relâchement, d’insouciance, voire d’inconscience constatés ces dernières semaines auprès de certains citoyens suite à la mise en œuvre des mesures du déconfinement progressif.

A cet égard, il a exhorté l’ensemble des Marocains à faire preuve de davantage de vigilance, de prudence et surtout de respect strict des mesures de prévention et de précaution décrétées par les autorités compétentes pour pouvoir endiguer la propagation de la Covid-19, notamment le port obligatoire du masque de protection, la distanciation physique et la désinfection régulière des mains avec des solutions hydroalcooliques et ce, pour assurer la sécurité sanitaire de tous et surmonter ensemble cette période éprouvante avec les moindres dégâts.

Abordant la célébration, le 12 août dernier, de la Journée internationale de la Jeunesse sous le thème “L’engagement des jeunes pour une action mondiale”, qui a été une opportunité pour saluer, cette année, les initiatives et actions entreprises par les jeunes du monde entier dans leur réponse à la crise sanitaire du nouveau coronavirus, M. Ghayat a tenu à saluer la volonté, la patience, l’esprit de don, la créativité, l’envie et la joie de vivre de cette jeunesse marocaine.

Il a, en outre, estimé qu’une partie de l’avenir de ces jeunes est entre leurs mains, tout en les appelant à croire en eux, en leurs talents et en leur pays.

“Pour l’instant la priorité est de préserver vos vies – mettez y toute votre énergie en respectant les gestes barrières- et mettez à profit cette période +suspendue+ pour vous préparer, pour préparer l’avenir : réfléchissez, apprenez, lisez, engagez vous dans le mouvement associatif, créez, inventez…!”, a-t-il lancé à l’adresse de ces jeunes.

“Demain le coronavirus aura disparu et un monde qu’il faudra réinventer s’offrira à vous les jeunes : soyez en les acteurs, les moteurs et les inventeurs !”, a conclu M. Ghayat.

Lire aussi

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain (Webinaire)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 23:59

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, ont affirmé les participants au webinaire “Sahara et droits humains”, organisé par le Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières.

Béni Mellal-Khénifra : Lancement d’un baromètre régional de l’investissement

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:47

Le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Béni Mellal-Khénifra, a lancé, mercredi, à l’occasion d’une visio-conférence, la version Bêta du Baromètre régional de l’investissement.

Marché financier international: Le Maroc émet avec succès un emprunt obligataire de 1 milliard d’euros en deux tranche (ministère)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:09

Le Royaume du Maroc a émis, jeudi, un emprunt obligataire sur le marché financier international de 1 milliard d’euros (Md€) en deux tranches de 500 millions d’euros (M€) chacune, annonce le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.