Maroc-Afrique de l’Est : un engagement royal constant pour un futur commun

Maroc-Afrique de l’Est : un engagement royal constant pour un futur commun

mercredi, 15 juillet, 2020 à 12:22

Par Anass BELHAJ
Kigali – Depuis l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône de Ses glorieux ancêtres , l’Afrique occupe une place prépondérante dans la politique étrangère du Maroc, qui est parvenu à s’imposer comme un poids lourd de la coopération Sud-Sud et un pilier indispensable pour l’intégration et la transformation du continent africain.

Si la consolidation des relations maroco-africaines a été depuis toujours au centre de l’agenda diplomatique du Royaume, l’année 2016 a été celle d’un tournant décisif dans l’enracinement du Maroc en Afrique puisqu’elle a été marquée par la tournée historique du Souverain dans la sous-région d’Afrique de l’Est et le rallongement d’un modèle de coopération axé sur l’unité, le partage et la co-émergence.

Les dizaines de conventions et d’accords bilatéraux signés à Kigali, à Dar Es-Salam et à Addis-Abeba lors du déplacement royal ont balisé la voie pour un partenariat multidimensionnel et novateur qui a d’ores et déjà commencé à donner ses fruits.

Au-delà de son caractère politique et économique, la visite de SM le Roi Mohammed VI a traduit l’engagement royal pour un avenir prometteur de développement durable et de prospérité. Un engagement concrétisé par des projets d’envergure dans des secteurs clés tels que la santé, l’éducation, l’environnement, l’agriculture ou en encore les énergies renouvelables.

“L’implication effective du Maroc dans les efforts du développement et de transformation de l’Afrique de l’Est, et l’ouverture progressive des entreprises marocaines sur le marché de cette sous-région a donné un coup d’accélérateur inouï pour l’intégration régionale du continent africain”, a affirmé le politologue rwandais, Dr. Ismael Buchanan.

Ce consultant en relations internationales auprès d’organisations mondiales et d’instituts de recherche a soutenu, dans une déclaration à la MAP, que les relations entre le Royaume et les pays est-africains ont gagné de l’ampleur depuis la tournée royale, en devenant plus étroites et intenses, à la faveur d’une série d’initiatives ambitieuses et de projets Win-Win lancés sous l’impulsion du Souverain.

“Le lancement de projets socio-économiques par SM le Roi au Rwanda et en Tanzanie et le partage de l’expérience marocaine dans l’agriculture, le tourisme et les énergies renouvelables avec le Kenya, l’Ethiopie et d’autres pays ont hissé le partenariat entre le Maroc et la sous-région à un niveau sans précédent”, a souligné Dr. Buchanan, par ailleurs professeur des sciences politiques à l’Université du Rwanda (UR), ajoutant que les pays est-africains ont compris que le partenariat avec le Maroc est “une chance à saisir”.

D’après le politologue, la création par le Maroc et ses partenaires est-africains de comités mixtes de suivi chargés d’accélérer la mise en œuvre des conventions et accords bilatéraux, signés au cours et après la visite royale, témoigne de la ferme volonté du Royaume de consolider davantage la coopération Maroc-Afrique de l’Est, conformément aux Hautes Orientations du Souverain.

Pour le directeur exécutif du Centre rwandais des priorités économiques et politiques (CEPP), Alexis Nkurunziza, l’intensification des échanges entre le Royaume et les pays d’Afrique de l’Est au cours des dernières années traduit surtout une vision partagée du co-développement et un partenariat stratégique et multidimensionnelle entre le Maroc et son prolongement africain.

“La forte présence du Maroc en Afrique de l’Est est due particulièrement à la vision panafricaine de SM le Roi et à l’efficacité de la diplomatie marocaine. Cette présence s’est remarquablement approfondie depuis la visite royale en 2016 en générant une véritable dynamique d’échanges mutuellement bénéfiques”, a déclaré à la MAP M. Nkurunziza.

L’analyste a expliqué que les entreprises marocaines opérant notamment dans le secteur banquier, l’agriculture, l’énergie et l’industrie pharmaceutique apportent une contribution de taille dans la croissance économique de la sous-région et la promotion de l’objectif commun “Made in Africa”.

Il a, par ailleurs, relevé que les aides médicales envoyées par le Maroc à de nombreux pays africains, sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, pour les accompagner dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 constituent une manifestation concrète de la solidarité régionale prônée par le Royaume et s’inscrit dans la logique de l’intégration régionale du continent.

Force est de constater que l’Afrique s’impose aujourd’hui comme un pari du futur pour le Maroc qui, sous le leadership de Sa Majesté le Roi, place le développement des relations maroco-africaines et l’accélération de l’intégration de l’Afrique au cœur de ses préoccupations.

Lire aussi

Égypte: L’artiste Shwikar n’est plus

vendredi, 14 août, 2020 à 16:06

L’artiste égyptienne Shwikar est décédée vendredi à l’âge de 85 ans des suites d’une longue maladie

Casablanca: Une série de mesures après la multiplication des contaminations à Anfa

vendredi, 14 août, 2020 à 16:02

Les autorités locales de Casablanca ont entrepris, vendredi, une série de mesures de restriction au niveau de l’arrondissement d’Anfa, suite à la multiplication des cas de contamination au Covid-19.

Covid-19 : Fermeture de 10 cafés et salles de jeux à El Youssoufia pour non-respect des mesures préventives

vendredi, 14 août, 2020 à 15:51

Les autorités locales de la province d’El Youssoufia ont émis des décisions de fermeture de 10 cafés et salles de jeux pour non-respect des mesures préventives visant à enrayer la propagation du Covid-19.