Le Maroc pour une meilleure coordination entre le CPS de l’UA et les membres non permanents africains du CS de l’ONU

Le Maroc pour une meilleure coordination entre le CPS de l’UA et les membres non permanents africains du CS de l’ONU

vendredi, 9 décembre, 2022 à 19:31

Addis-Abeba – L’Ambassadeur, Représentant Permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Union africaine (UA) et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, a réaffirmé, à Oran en Algérie, qu’une meilleure coordination entre le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’UA et les membres non permanents africains du Conseil de sécurité des Nations Unies (A3) est nécessaire afin de renforcer la voix de l’Afrique au sein du Conseil de Sécurité de l’ONU sur les questions d’intérêts commun des États africains.

M. Arrouchi qui intervenait lors du 9ème séminaire de haut niveau sur la Paix et la Sécurité en Afrique, qui se tient du 7 au 9 décembre à Oran en Algérie, a rappelé dans ce sillage que dans l’exercice de son mandat de la promotion et le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique, le CPS de l’UA coopère et travaille en étroite collaboration avec le Conseil de sécurité des Nations unies, qui assume la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

C’est dans ce cadre que le CPS de l’UA coopère et travaille également étroitement avec les institutions compétentes des Nations unies pour la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Afrique, a ajouté le diplomate marocain.

La délégation marocaine a réitéré que le CPS de l’UA et les A3 ont l’impératif de défendre les causes nobles de l’Afrique et les intérêts vitaux du citoyen africain conformément aux dispositions de la Charte des Nations unies conférant au Conseil de Sécurité la responsabilité principale du maintien de la paix et de la sécurité internationales.

M. Arrouchi conduit la délégation marocaine à ce séminaire qui porte sur le «désarmement et contrôle des armes légères et de petit calibre illicites: Faire taire les armes en Afrique », « Réponses Africaines aux menaces émergentes pour la paix et la sécurité sur le Continent – S’attaquer au fléau du Terrorisme et de l’Extrémisme violent en Afrique », « Imposition et application de sanctions par les organisations internationales et partenaires sur les États membres de l’UA » et « Le CPS de l’UA et l’A3 : une meilleure coordination pour renforcer la voix de l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU ».

Lire aussi

Algérie: RSF lance une pétition pour la libération urgente du journaliste Ihsane El Kadi

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:31

Reporters sans frontières (RSF) a lancé, vendredi, une campagne de signature d’une pétition en ligne pour la libération urgente du journaliste et patron de presse, Ihsane El Kadi, “harcelé juridiquement et détenu de manière abusive par les autorités algériennes”.

Tanger: Vers la création d’un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:12

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a organisé, vendredi à Tanger, une rencontre internationale pour jeter les bases et examiner les moyens de créer un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles et de présenter par la même occasion l’expérience pionnière du Maroc dans ce domaine.

Le Médiateur du Royaume prône une vision novatrice en phase avec les attentes des citoyens, seul remède aux dysfonctionnements dans le service public

vendredi, 27 janvier, 2023 à 20:28

Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a estimé, vendredi à Rabat, que le remède aux dysfonctionnements dans le service public réside dans l’adoption d’une vision novatrice basée sur un management intelligent dans les domaines administratif et institutionnel face aux besoins et attentes des citoyens



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC