Le Maroc, un soutien indéfectible à la juste cause palestinienne (Ambassadeur)

Le Maroc, un soutien indéfectible à la juste cause palestinienne (Ambassadeur)

samedi, 28 novembre, 2015 à 12:32

–Propos recueillis par Malika Mojahid–

Rabat – Le Maroc accorde un soutien constant et indéfectible au peuple palestinien dans sa lutte contre les tueries, massacres et expulsions perpétrées par les forces d’occupation israéliennes, a affirmé l’ambassadeur de l’Etat de Palestine au Maroc Zouheir Saleh Mohamed Achchane.
“Les efforts déployés par le Maroc, dans toutes ses composantes, pour la défense de la cause palestinienne, sont fortement appréciés, vu que le Royaume a depuis toujours défendu la cause palestinienne”, a indiqué M. Achchane, lors d’un entretien accordé à la MAP à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, célébrée le 29 novembre de chaque année.
La position de soutien du Maroc à la Palestine, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, jouit de l’estime et de la reconnaissance de l’ensemble des Palestiniens, à leur tête la direction palestinienne, a précisé l’ambassadeur.
Ainsi, le Royaume, à travers le Comité Al Qods présidé par SM le Roi, joue amplement son rôle dans la protection des sacralités islamiques d’Al Qods Acharif et la préservation du cachet urbanistique de la Palestine, a relevé M. Achchane.
Le responsable n’a pas manqué de souligner que la Palestine a besoin de l’aide de toute la communauté internationale, afin que les Maqdessis puissent résister contre toutes les pressions qu’ils subissent au quotidien dans leur lutte pour la dignité et la liberté.
Sur un autre registre, l’ambassadeur a relevé que la résistance peut prendre plusieurs formes, notant que le succès diplomatique conduit par le président palestinien, Mahmoud Abbas, a permis de donner à la cause palestinienne un nouvel élan.
“Les avancées réalisées par la diplomatie palestinienne, à savoir l’adhésion à la Cour pénale internationale (CPI) et à l’UNESCO, sont un droit légitime garanti par les lois et les conventions internationales”, a souligné le diplomate palestinien qui a mis en évidence la détermination de l’Etat palestinien à aller de l’avant dans cet élan pour intégrer, en tant que membre, l’Organisation des Nations unies (ONU).
La Palestine subit une agression barbare qui fait fi de toutes les lois internationales et humanitaires sans distinction entre personnes âgées, enfants et civils, et cible aussi les infrastructures et les services sociaux et hospitaliers, a-t-il déploré.
En effet, le déclenchement d’une “troisième intifada” est un droit légitime des Palestiniens pour faire face à ce massacre et cette effusion délibérée de sang, en dépit de leurs moyens limités, et instaurer un Etat indépendant avec Al Qods Acharif comme capitale.
“Israël n’est pas la victime. Ce sont les Palestiniens qui ont besoin d’une protection internationale”, a affirmé le diplomate, qui a lancé un appel à la Communauté internationale pour faire pression sur l’Etat hébreu et le contraindre à cesser ses massacres et à se retirer des territoires palestiniens.
La célébration de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien constitue une occasion idoine pour la communauté internationale de prendre conscience de l’injustice subie par le peuple palestinien et de l’importance de le soutenir dans sa lutte contre les massacres perpétrés par l’armée israélienne.
L’année 2015 aura été sans nul doute pour les Palestiniens l’année de l’enclenchement d’une marche ambitieuse et réussie en vue d’une adhésion à l’ONU.
Ainsi, en 2015 le drapeau de la Palestine a flotté pour la première fois au siège de l’ONU à New York, au côté des 193 bannières des Etats membres de l’ONU.
L’Organisation des Nations-Unies a, en 1977, proclamé le 29 novembre, Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien afin de marquer l’adoption en 1947 du Plan de partage de la Palestine, de rappeler la responsabilité permanente de l’ONU quant au règlement de la question de la Palestine et de mobiliser la communauté internationale en faveur de l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien.

 

Lire aussi

Safi : La 2è édition du FICLS du 17 au 23 décembre

lundi, 20 septembre, 2021 à 18:38

Rabat – La 2éme édition du Festival international cinéma et littérature de Safi (FICLS), qui a pour vocation d’unir deux modes d’expression artistique (cinéma et littérature), se tiendra du 17 au 23 décembre prochain, annoncent lundi les organisateurs. Présidé par l’actrice et productrice française Mylène Demongeot, le jury officiel des compétitions (longs et courts métrages) […]

Le Maroc ouvert sur une nouvelle génération de chantiers de développement consacrant sa puissance régionale (Académicien)

lundi, 20 septembre, 2021 à 18:27

Le Maroc est ouvert sur une nouvelle génération de chantiers de développement qui sont de nature à consacrer sa place en tant que puissance régionale

La Bourse de Casablanca clôture en baisse

lundi, 20 septembre, 2021 à 17:44

La Bourse de Casablanca a clôturé lundi en baisse, pénalisée notamment par la mauvaise tenue des secteurs de “sylviculture et papier”, “participation et promotion immobilières” et “distributeurs”.