Mon ambition est de contribuer à faire connaitre la musique marocaine en Afrique (Amine AUB)

Mon ambition est de contribuer à faire connaitre la musique marocaine en Afrique (Amine AUB)

mardi, 25 juin, 2013 à 17:30

 

Kinshasa – Le chanteur marocain Amine AUB, qui séjourne actuellement à Kinshasa, a indiqué que son ambition est de contribuer, un tant soit peu, à faire connaitre la musique marocaine dans le continent africain grâce à la fusion et la mixtion des différents styles musicaux, créneaux dont il maitrise parfaitement les contours et les soubresauts.

Amine El Ayoubi vient de se produire sur scène dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC) où il a livré un concert de musique “métissée”, devant un public venu nombreux, dont plusieurs ressortissants marocains établis à Kinshasa.

“L’idée d’organiser cette fête musicale avec l’icône de la musique congolaise et africaine Papa Wemba était conçue en concertation mutuelle en vue de présenter un brassage musical, dans la mesure où je suis un spécialiste dans le style fusionné: Afro-rock”, a déclaré à la MAP, Amine Aub.

“Nous sommes également en train de préparer une chanson que nous envisageons enregistrer prochainement dans un pays étranger. C’est très intéressant d’opter pour l’ouverture à travers la fusion des musiques qui nous permet de connaitre les langues, les musiques et les cultures d’autres peuples qui sont différents des nôtre”, a-t-il souligné.

“Ma première rencontre avec Papa Wemba était à Kinshasa au cours de laquelle nous avons eu des discussions fructueuses en matière d’échange musical”, a-t-il dit, ajoutant que cet artiste apprécie la musique marocaine. A partir de ce partage musical, “nous avons donc décidé d’enregistrer ladite chanson, qui est déjà prête d’ailleurs, en anglais et en Lingala (langue congolaise), a-t-il révélé.

Selon le chanteur marocain, qui occupe le poste de directeur général-adjoint dans un groupe financier de développement, projet de la Banque mondiale et de l’ONU ayant pour mission de contribuer à la réduction de la pauvreté en RDC, Kinshasa a le mérite et le privilège d’être une ville internationale où “cohabitent” et vivent pratiquement les ressortissants de toutes les nationalités.

“J’avais des choix entre plusieurs autres pays, mais j’ai opté pour la RDC où je peux concilier entre mon activité dans le domaine du développement et mon univers musical avec les artistes de ce pays, notamment Papa Wemba”, a-t-il souligné.

“Durant mon long séjour dans ce pays, j’ai découvert et constaté la méconnaissance de la musique marocaine en Afrique à quelques exceptions près: le Ray. Ceci dit, je m’emploie en vue de faire connaitre la musique de mon pays dans les pays de l’Afrique subsaharienne et d’amorcer un échange et une acculturation susceptible d’assoir une compréhension mutuelle entre les peuples du continent”, a fait remarquer Amine.

Les Congolais apprécient le rythme et la mélodie même s’ils ne comprennent pas la langue avec laquelle sont exécutées les chansons, a-t-il estimé.

Amin AUB, star de renommée internationale, s’est produit en solo récemment en plein centre de Kinshasa, après que l’icône de la musique, Papa Wemba, pour des raisons personnelles, s’est désisté à la dernière minute.

Dans une déclaration à la presse avant de monter sur scène, la star marocaine avait exalté la diversité culturelle en RDC.

Lors de ce spectacle, le chanteur marocain a livré un concert pluri-rythmiques qui va du rock au blues, en passant par Gnawa, Ndombolo et Rumba, entre autres.

Amine AUB est auteur-compositeur, guitariste et chanteur. Il a développé un style musical fusionné: Afro-rock.

 

* Propos recueillis par Khalid BARKA.

Lire aussi

Mise en échec à Bab Sebta d’une tentative de trafic de 17,5 kg de chira

dimanche, 22 septembre, 2019 à 20:15

Les éléments de la brigade de contrôle conjointe de la Douane et de la Sûreté nationale opérant au point de passage de Bab Sebta ont mis en échec, samedi, une tentative de trafic de 17,5 kilogrammes de chira sous forme de plaquettes, a-t-on appris de source douanière.

Ouverture au Caire du Festival “Samaa” avec la participation du Maroc

dimanche, 22 septembre, 2019 à 19:35

Le coup d’envoi de la 12è édition du festival “Samaa” de la musique spirituelle et du chant a été donné, samedi soir au Caire, avec la participation de troupes provenant de 24 pays, dont le Maroc.

L’acteur marocain Ahmed Saâri n’est plus

dimanche, 22 septembre, 2019 à 18:10

L’artiste marocain Ahmed Saâri est décédé, dimanche matin à Casablanca à l’âge de 75 ans, a-t-on appris auprès de sa famille.