“MorCham Singapore”, une pépinière des hautes compétences marocaines établies à la Cité-Etat

“MorCham Singapore”, une pépinière des hautes compétences marocaines établies à la Cité-Etat

vendredi, 1 novembre, 2019 à 14:34

Par: Nadia El Ahmar

Singapour – De par ses interactions avec la communauté marocaine établie à Singapour au sujet de l’entreprenariat et des activités à but non lucratif au profit des associations au Maroc, la marocaine Saida Chakri a capitalisé sur sa grande expérience d’expatriation pour trouver la meilleure structure possible en vue de promouvoir l’image de marque du Maroc à Singapour, à travers la création de la Chambre Marocaine de Commerce et d’Industrie à Singapour, “MorCham Singapore”.

“Le Maroc représente pour Singapour un marché de plus d’un milliard de consommateurs grâce à sa stratégie d’ouverture et de libéralisation de ses relations commerciales, particulièrement en Afrique. La MorCham souhaite contribuer au développement des échanges commerciaux et d’investissements entre le Maroc, Singapour et le reste de l’Asie. Notre structure encourage la communauté marocaine à y participer pleinement pour bâtir la relève de demain au niveau de la Cité-Etat”, souligne la présidente de la “MorCham Singapore”, dans un entretien accordé à la MAP.

Cette structure, ajoute-t-elle, veille à promouvoir l’échange de connaissances, de services et de ressources entre entrepreneurs et professionnels marocains au sein de la communauté d’affaires de Singapour, en accompagnant des délégations Singapouriennes au Maroc afin de contribuer au positionnement du Royaume comme hub dans sa région ainsi qu’au niveau de l’Afrique sub-saharienne.

Notre soutien va également aux entreprises marocaines qui souhaitent s’exporter en Asie du Sud-Est par le biais de Singapour, a poursuivi l’entrepreneure marocaine d’origine sahraouie, ajoutant que la Cité-Etat est classée deuxième à l’échelle mondiale en matière de facilité à faire des affaires, selon le Doing Business 2020, récemment publié par la Banque mondiale.

S’agissant des principaux défis posés lors de la création de la Chambre, Mme Chakri, a fait savoir qu’une attention particulière a été accordée à l’élaboration de la structure opérationnelle de la Chambre pour qu’elle soit la moins bureaucratique possible, et partant minimiser les tâches manuelles liées à la gestion et à la bonne gouvernance de la structure.

“Le mot d’ordre était la transparence, donc j’ai opté pour investir dans un software de gestion des chambres de commerce intégré à notre compte bancaire pour des paiements exclusivement en ligne, mais également intégré à notre site web pour la gestion des évènements, des membres et des news. Le fonctionnement de la chambre est en très grande partie digital et donc requiert moins de ressources humaines pour assurer les tâches habituelles d’une chambre de commerce”, a expliqué M. Chakri une spécialiste du domaine financier.

Quant aux actions phares réalisées au cours du premier semestre de la création de “MorCham Singapore”, la jeune entrepreneure a évoqué une série de projets dans des secteurs clés à Singapour comme le secteur bancaire, l’économie digitale (Tech Summit), l’entreprenariat (accélérateurs/incubateurs), mais également dans les nouvelles technologies liées à l’apiculture ou encore la culture, où la structure ambitionne de mettre en place l’enseignement de la langue arabe et de la darija au profit des enfants de la communauté marocaine établie à Singapour.

“Nous avons également étudié la création d’un projet basé sur un contenu digital ludique en plus de l’enseignement qui sera dispensé par un professeur expérimenté à nos enfants. Nous avons également créé nos premiers comités comme le “Lean In MorCham Singapore” qui a pour but d’accompagner la diaspora marocaine féminine”, a expliqué la présidente de “MorCham Singapore”.

Quant à la vision stratégique de la structure 2019-2021, Mme Chakri a exprimé la détermination de la Chambre à développer un cadre favorable aux échanges commerciaux et d’investissements entre le Maroc et Singapour, en informant les entrepreneurs potentiels sur les caractéristiques du climat des affaires au Maroc, à Singapour ainsi qu’au niveau de la région de l’Asie du Sud-Est.

“Nous avons une série d’événements planifiés jusqu’au premier trimestre 2020 et pour lesquels nous avons pu assurer des sponsors de qualité et dont les thèmes sont centrés autour du développement personnel, mieux comprendre les différences culturelles en Asie afin d’accroître les parts de marché, un Senior Leader Breakfast Talk, et comment créer son entreprise à Singapour”, a confié Mme Chakri à la MAP, en mettant en avant la grande assistance et soutien de l’Ambassadeur du Maroc à Singapour (avec résidence en Indonésie) pour les différentes actions de la Chambre depuis sa création.

Et de préciser que la MorCham Singapore espère, dans une phase de maturité, devenir un catalyseur du changement au bénéfice de l’entreprenariat marocain.

Abordant la question de l’émancipation de la femme marocaine et son autonomisation, la présidente de la MorCham a fait observer que sa structure associative avec un comité exécutif à majorité féminine (6 membres sur 9) vient en droite ligne avec les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI qui consacrent une place de choix à la femme au sein du modèle de développement du Royaume.

Elle a, dans un cadre lié, salué la sollicitude et l’intérêt permanents qu’accorde le Souverain aux Marocains résidant à l’étranger, réaffirmant sa fidélité au trône Alaouite et son indéfectible attachement à la Mère-Patrie.

“Conformément à la Vision Royale, La MorCham Singapore veille à défendre les intérêts de la communauté marocaine établie à Singapour, en maintenant le lien établi avec le Royaume. Nous cultivons à travers notre structure associative une pépinière de hautes compétences marocaines pour en faire bénéficier notre Mère Patrie”, a conclu Mme Chakri, notant que la MorCham a réussi, dans ses six premiers mois d’activité, à attirer 50% de la diaspora marocaine recensée à Singapour.

Lire aussi

Province de Midelt : Mme Bouchareb s’enquiert de projets d’urbanisme et de valorisation des Ksour

dimanche, 11 avril, 2021 à 10:58

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nezha Bouchareb, a effectué, samedi, une visite de terrain dans la province de Midelt durant laquelle elle s’est enquise de projets menés par son département dans les domaines urbanistique et de valorisation des Ksour et Kasbah.

L’Association marocaine des droits des victimes, un mécanisme innovant de protection de la dignité humaine (avocats)

samedi, 10 avril, 2021 à 23:28

L’Association marocaine des droits des victimes offre un mécanisme innovant placé au service de la protection de la dignité des victimes de tous les genres de crimes et la défense de leurs intérêts légitimes, ont affirmé des avocats samedi à Rabat.

Rachid Sabahi reconduit à la tête du Club de la presse du Maroc

samedi, 10 avril, 2021 à 23:22

Le président du Club de la presse du Maroc, Rachid Sabahi a été reconduit à ce poste, après avoir obtenu le soutien de 13 membres du bureau exécutif, contre 6 pour Mme Malika Hatim, lors des travaux de l’assemblée générale ordinaire du Club, tenue samedi à son siège à Rabat.