Plusieurs ambassadeurs au Vatican saluent le leadership de la femme marocaine en matière d’innovation scientifique

Plusieurs ambassadeurs au Vatican saluent le leadership de la femme marocaine en matière d’innovation scientifique

jeudi, 21 octobre, 2021 à 10:29

Rome – Plusieurs ambassadeurs présents à une réception d’hommage à la résidence de l’ambassade du Royaume du Maroc auprès du Saint-Siège, ont salué le leadership de la femme marocaine en matière d’innovation scientifique.

La femme marocaine, modèle dans le monde arabe, a atteint un haut niveau en terme d’innovation scientifique dans des domaines assez pointus, a déclaré à la MAP l’ambassadeur de la Ligue arabe auprès du Saint-Siège Enas Mekkaway, lors de cette réception organisée, mardi soir, par l’ambassadeur du Maroc au Vatican, Mme Rajae Naji Mekkaoui en hommage à la chercheuse marocaine Hasnaa Chennaoui, qui a remporté le prix “Hypatia International Award”.

La distinction de Mme Chennaoui, ayant présenté à cette occasion un exposé sur la science des météorites, met en valeur la performance de la femme marocaine, qui s’est imposée à travers le monde dans différents domaines, notamment la science, sous l’impulsion de SM le Roi Mohammed VI. Il a également été relevé que le prix attribué à cette chercheuse met au devant de la scène internationale les innombrables réalisations marocaines dans ce domaine ô combien prometteur.

SM le Roi Mohammed VI accorde une place particulière à la femme marocaine, assez spécifique dans le monde arabe, a relevé, pour sa part, l’ambassadeur de Georgie auprès du Saint-Siège, la princesse Khetevane Bagration de Moukhrani, notant qu’elle a été «impressionnée par le travail mené par cette chercheuse, animée par une grande passion pour l’excellence clé de tout développement».

L’ambassadeur de la Macédoine du Nord, Marija Efremova a quant à elle affirmé que cette professeure a pu vulgariser la science des météorites et faire connaître les recherches menées au Maroc dans ce sens, se félicitant de l’intérêt qu’elle porte à une discipline d’une grande importance mais qui demeure peu connue.

De son côté, l’ambassadeur du Panama auprès du Saint-Siège, doyenne du corps diplomatique, Miroslava Rosas Vargas, a salué cette distinction, faisant part de sa grande satisfaction de découvrir le monde des météorites à travers cette Marocaine ambitieuse et dotée de compétences scientifiques confirmées.

L’ambassadeur des Pays Bas Caroline Gabriela Weuers, s’est dite à son tour «impressionnée» par la performance de cette géologue de talent, exprimant ses félicitations à l’ensemble des femmes qui excellent dans le monde de l’innovation scientifique.

Par la même occasion, l’ambassadeur d’Espagne Maria Del Carmen De la Pena Corrcuera a estimé que le travail de cette chercheuse constitue une consécration des efforts soutenus de la femme à travers le monde.

Le Maroc est certainement fier d’avoir une scientifique aussi talentueuse que Mme Chennaoui, a affirmé l’ambassadeur de France auprès du Saint-Siège, Elisabeth Beton Delègue, insistant sur la dimension positive de ce prix international remporté par cette experte.

«C’est un honneur pour moi de représenter mon pays, qui occupe une position importante dans ce domaine», a affirmé en toute fierté la géologue marocaine, précisant que plusieurs météorites, collectées sur le sol marocain, essentiellement dans les provinces du sud, font l’objet de révélations scientifiques très importantes comme les dernières météorites martiennes de Tissint.
Le prix “Hypatia International Award” lui a été décerné en reconnaissance de ses travaux développés au Maroc depuis plus de vingt ans pour la promotion de la recherche scientifique, la préservation et la valorisation du patrimoine géologique, notamment celui des météorites. Son nom, « Chennaoui » a d’ailleurs été donné à un astéroïde en novembre 2017.

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.