Ramadan, une bonne opportunité pour rééquilibrer son alimentation et purifier son corps à travers une alimentation modérée (Nutritionniste)

Ramadan, une bonne opportunité pour rééquilibrer son alimentation et purifier son corps à travers une alimentation modérée (Nutritionniste)

jeudi, 2 juillet, 2015 à 12:54

– Propos recueillis par : Nadia El Ahmar –

Rabat – Au-delà de son caractère sacré, le mois de ramadan se veut une bonne opportunité pour rééquilibrer son alimentation et purifier son corps, en optant pour une nutrition modérée qui concilie entre l’aspect quantitatif et les vertus qualitatives des aliments, a affirmé le Dr Karim Ouali, nutritionniste, phytothérapeute et homéopathe.

“Le jeûne est une méthode sécuritaire et efficace pouvant diminuer significativement les symptômes de certaines maladies chroniques. Toutefois, l’excès alimentaire  surtout au premier repas reste des plus mauvaises habitudes des Marocains surtout après une longue journée de jeûne”, a relevé M. Ouali dans un entretien accordé à la MAP.

L’expert a, à cet effet, averti contre tout excès alimentaire qui pourrait favoriser l’obésité et constituer, par conséquent, un cortège de graves conséquences sur la santé comme l’hypertension artérielle, le diabète gras et les troubles de cholestérol (dyslipidémies).

“L’excès d’une alimentation trop grasse et appauvrie en fibres (peu de fruits et légumes frais) favorise des troubles digestifs, telles que des indigestions et des flatulences, accompagnées souvent de constipation”, a-t-il expliqué, ajoutant que les niveaux accrus d’acide dans l’estomac causés par l’abus notamment d’aliments épicés, de café et de jus se traduisent par une sensation de brûlure conséquence des reflux.

Dr Ouali a également prévenu contre l’alimentation sucrée qui constitue un risque d’hyper glycémie surtout chez les sujets diabétiques qui sont plus vulnérables et qui nécessitent un suivi médical rigoureux et surtout qui ne peuvent jeûner sans l’aval du médecin traitant.

“L’excès de la consommation d’aliments contenant trop de sucres surtout à la rupture du jeûne favorise la production d’insuline qui entraîne par la suite une chute du glucose sanguin”, a-t-il expliqué.

L’expert n’a pas manqué de signaler qu’en règle générale, la modération est le secret d’une vie saine, notant qu’outre l’aspect quantitatif, la valeur qualitative des repas pose un grand problème, notamment la consommation d’aliments frits et gras difficiles à digérer qui favorisent, par conséquent, des ballonnements et des dyspepsies.

M. Ouali a, entre autres, préconisé de boire assez de thé au Shour, de manière à augmenter la quantité d’urine qui entraîne avec elle des sels minéraux essentiels pour le corps durant la journée.

En guise de recommandations, le spécialiste a appelé à structurer les prises alimentaires en trois repas en heures décalées, en vue d’éviter un grignotage continu, ajoutant que l’hydratation doit être suffisante et régulière d’au moins d’un litre et demi loin des repas (eau, thé café, jus de fruit, lait ) voire plus durant cette saison d’été, marquée par des vagues de chaleur.

“Lors de la rupture du jeûne, il faut commencer par un petit verre d’eau et des dattes pour bien réhydrater le corps et augmenter le niveau de glycémie, attendre 10 minutes (le temps pour faire sa prière), afin de permettre à l’estomac de se préparer et puis prendre son Ftour qui ne devrait pas contenir trop de gâteaux sucrés, évitant par conséquent les indigestions et les flatulences”, a recommandé le nutritionniste.

Pour ce qui est du dîner, il doit être décalé d’au moins de 2 heures du Ftour, a insisté M. Ouali, signalant qu’un Shour léger et nutritif est fortement conseillé.

“Des dattes et un yaourt avec 3 cuillères de flocon d’avoine feront l’affaire avec une cuillère à soupe d’huile d’olive avant le coucher afin de favoriser le transit pour les gens souffrant de constipation”, a précisé le spécialiste à titre d’exemple.

Plusieurs études d’observations ont démontré les bienfaits du jeûne en tant que méthode sécuritaire et efficace pouvant diminuer significativement les symptômes de certaines maladies chroniques tel que l’arthrite rhumatoïde, les maladies inflammatoires de l’intestin et le syndrome de l’intestin irritable.

Il peut aussi contribuer au traitement de l’hypertension, induire une perte de poids pour les personnes souffrant d’obésité et améliorer la qualité du sommeil.

Toutefois un respect des règles du jeûne et celles de sa rupture s’avère primordial pour bénéficier des vertus de cette pratique divine sans pour autant fatiguer son appareil digestif, a conclu M. Ouali.

Lire aussi

Naima Lamcharki meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö

lundi, 12 avril, 2021 à 0:54

L’artiste marocaine Naima Lamcharki a été sacrée meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö (sud de la Suède) pour son rôle dans le film “L’automne des pommiers” de Mohamed Mouftakir.

Tournoi feu Abdelhak Doghmi : Soufiane Harb remporte le titre

dimanche, 11 avril, 2021 à 23:00

Le joueur Soufiane Harb du Stade Marocain a remporté la première édition du tournoi feu Abdelhak Doghmi de tennis de table, organisée par la fédération royale marocaine de tennis de table, dimanche à la salle du Stade marocain à Rabat.

Coupe de la CAF (4è journée/Gr. D) : le Raja de Casablanca en quarts de finale après sa victoire haut la main contre Pyramids FC d’Egypte (3-0)

dimanche, 11 avril, 2021 à 22:56

Le Raja de Casablanca s’est imposé haut la main à l’extérieur face à la formation égyptienne de Pyramids FC par 3 buts à 0, dimanche au stade de l’armée de l’air du Caire, en match comptant pour la 4è journée (groupe D) de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).