Sahara marocain : Washington exclut l’option de l’indépendance (média australien)

Sahara marocain : Washington exclut l’option de l’indépendance (média australien)

dimanche, 18 août, 2019 à 10:51

Canberra – L’administration américaine est convaincue que l’indépendance n’est pas une option pour le règlement du différend autour du Sahara marocain, écrit le site d’informations australien “Vibe Media”, qui se fait l’écho d’un article publié par le prestigieux quotidien US “The Wall Street Journal”.

Les responsables américains qui suivent de près les discussions autour de la question du Sahara marocain ont affirmé que les États-Unis “ont clairement fait savoir que Washington ne soutiendrait pas un plan visant à créer un nouvel État en Afrique”, souligne le site australien.

Dans son article, “Vibe Media” jette la lumière sur la position des responsables occidentaux et marocains qui affirment qu’en privé les États-Unis “soutiennent le Maroc dans ses efforts pour trouver une issue définitive à ce conflit, qui n’a que trop duré sur la base d’une solution de compromis garantis par le Plan d’autonomie”.

D’ailleurs, c’est ce soutien américain qui a encouragé le Maroc à revenir à la table des discussions et à relancer la dynamique des tables rondes engagée sous l’égide de l’ONU en présence du Maroc, de l’Algérie, de la Mauritanie et du Polisario.

Cette dynamique, estime le site d’informations, a créé les conditions pour faire avancer le dossier, mais cette avancée pâtit aujourd’hui de la situation en Algérie et de la démission de l’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, Horst Köhler.

Par ailleurs, le journal revient sur les efforts importants consentis par le Maroc pour favoriser le développement de la région du Sahara à la faveur d’investissements considérables dans différents domaines, alors que le Polisario, un “groupe marxiste lié au terrorisme régional”, “continue de poser une sérieuse menace à la stabilité en Afrique du nord et dans le Sahel”.

Dans un témoignage vidéo accompagnant son article, le journal retrace la genèse de ce mouvement séparatiste d’obédience marxiste ainsi que sur les menaces que pose le non règlement de la question du Sahara pour la paix et la stabilité.

La situation sécuritaire dans la région rend le conflit une urgence à régler, estime à cet égard “Vibe Media”, citant le quotidien américain.

Lire aussi

Brume de poussière aux Canaries : Fermeture de l’aéroport de Grande Canarie

samedi, 22 février, 2020 à 20:45

Le gestionnaire des aéroports espagnols (Aena) a annoncé la fermeture de l’Aéroport de Grande Canarie en raison de la brume de poussière qui plane sur l’ensemble de l’Ile depuis cet après-midi.

Le DG de l’ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l’Association africaine de l’eau

samedi, 22 février, 2020 à 19:59

Le Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) et président de l’Association africaine de l’eau (AAE), Abderrahim El Hafidi, a présenté, samedi à Kampala, la capitale ougandaise, les réalisations ayant marqué la présidence marocaine de cette institution panafricaine qui occupe une place pivot dans l’échiquier du secteur de l’eau et de l’assainissement à l’échelle régionale et internationale.

Au Canada, la crise des rails met à rude épreuve le gouvernement Trudeau

samedi, 22 février, 2020 à 17:16

En deux semaines de protestations contre un projet de gazoduc, des chefs de groupes autochtones soutenus par des militants écologistes auront placé le gouvernement du leader libéral Justin Trudeau dans une situation éprouvante.