UA : La crédibilité du processus intergouvernemental, prérequis d’une action africaine commune efficace et efficiente (Ambassadeur)

UA : La crédibilité du processus intergouvernemental, prérequis d’une action africaine commune efficace et efficiente (Ambassadeur)

jeudi, 23 juin, 2022 à 17:21

Addis-Abeba – La crédibilité du processus intergouvernemental demeure un prérequis d’une action africaine commune efficace et efficiente, a réaffirmé, jeudi à l’Union africaine à Addis-Abeba, l’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi.

Le diplomate marocain qui intervenait lors de l’examen de la question de la mise en œuvre et de l’évaluation des décisions de l’Union africaine dans le cadre de la 44eme session ordinaire du Comité des Représentants Permanents de l’UA (COREP) préparatoire à la 41eme session ordinaire du Conseil exécutif prévue les 14 et 15 juillet à Lusaka en Zambie, a appelé à cet effet à doter l’institution des moyens logistiques nécessaires pour consigner les délibérations et les conclusions de l’UA, tout en mettant en exergue le principe de l’inclusivité des Etats membres dans la rédaction et l’adoption des décisions de l’institution panafricaine.

L’Ambassadeur Représentant Permanent du Royaume auprès de l’UA et la CEA-ONU a soutenu que la crédibilité du processus intergouvernemental garanti et encourage l’adhésion d’une manière résolue des Etats membres dans la mise en œuvre des décisions au service des causes nobles du continent et des intérêts vitaux du citoyen africain en matière de paix, sécurité et développement.

Le Royaume, depuis son retour ne cesse de s’investir dans la promotion et la défense de la bonne gouvernance administrative et financière au sein de la Commission de l’Union africaine et la crédibilité du processus intergouvernemental, en tant que piliers d’une organisation panafricaine à la hauteur des aspirations des citoyens africains, a insisté M. Arrouchi.

Ces efforts, a ajouté le diplomate marocain, s’inscrivent dans le cadre de la poursuite du processus de réforme de l’Union africaine qui vise à libérer l’institution panafricaine de tout agenda restreint ou visée politique qui vont à l’encontre des principes cardinaux du panafricanisme.

Le COREP a entamé lundi les travaux de sa 44eme session ordinaire préparatoire à la 41eme session ordinaire du Conseil exécutif (ministres des Affaires étrangères) prévue les 14 et 15 juillet à Lusaka en Zambie.

Cette 44eme session, dont les travaux se poursuivent à huis-clos jusqu’au 08 juillet prochain, se penchera sur le projet de l’ordre du jour de la 41eme session du Conseil exécutif (ministres des Affaires étrangères), les rapports des sous-comités du COREP sur les questions d’audit, la coopération multilatérale, les droits de l’homme, la démocratie et gouvernance.

Les Représentants Permanents vont procéder également à l’examen des rapports du Sous-comité sur la supervision générale et Coordination budgétaire, financière et administrative, les réformes structurelles et les questions environnementales

Cette session devra discuter aussi des rapports des Comités Techniques Spécialisés Genre, Égalité et autonomisation des femmes, Affaires Sociales, Développement, Travail, Emploi, Migration, Réfugiés et personnes déplacées internes, Santé, Infrastructures de transport transcontinentales et interrégionales, Energie, Justice et Affaires juridiques en plus des rapports de la Commission de l’Union, des autres organes de l’UA et des agences spécialisées.

Lire aussi

Al Omrane améliore son chiffre d’affaires de 24% en 2021 (M. Kanouni)

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:17

Le chiffre d’affaires du groupe Al Omrane s’est établi à 4,1 milliards de dirhams (MMDH) en 2021, en progression de 24%, a indiqué le Président du Directoire du Groupe Al Omrane, Badre Kanouni.

Journée d’étude à Rabat sur l’expérience marocaine en matière de justice transitionnelle

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:14

L’expérience marocaine en matière d’équité et de justice transitionnelle a été au centre d’une journée d’étude, organisée jeudi à Rabat, par la Délégation interministérielle aux droits de l’Homme au profit d’étudiants yéménites dans les universités marocaines.

Tenue à Rabat du Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane

jeudi, 30 juin, 2022 à 17:08

Le Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane s’est tenu, mercredi à Rabat, sous la Présidence de Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville et Vice-Présidente du Conseil de surveillance du Holding Al Omrane, pour apprécier le bilan de l’année 2021 et le plan d’action pour 2022.