Une étude marocaine parmi le top 10 d’Elsevier (Entretien)

Une étude marocaine parmi le top 10 d’Elsevier (Entretien)

mardi, 25 juin, 2013 à 17:41

Agadir – Une étude scientifique en chimie réalisée par un groupe de chercheurs marocains a été choisie, récemment, parmi le top 10 des articles scientifiques les plus cités par “Elsevier”, premier fournisseur au monde de la science et de l’information sur la santé.

“C’est un article qui porte sur la découverte d’un nouveau catalyseur dans le domaine de la chimie bio-organique, basé sur l’introduction des os dans le processus de la production des médicaments et des produits pharmaceutiques”, a expliqué à la MAP Rachid Mamouni, coordonnateur de ce groupe de chercheurs.

Cette recherche, publiée initialement dans la revue spécialisée “Tetrahedron”, vient en deuxième position des articles les plus cités d’Elsevier au titre des années 2011/2012, a précisé M. Mamouni, professeur au département de Chimie, laboratoire de chimie bio-organique appliquée (LCBA) de la faculté des sciences de l’Université Ibn Zohr d’Agadir (UIZ).

Il a indiqué que les recherches sur ce nouveau catalyseur ont commencé, en 2009, et se sont poursuivies avec la contribution de plusieurs chercheurs marocains des facultés des sciences des Universités Kadi Ayyad (Marrakech) et Hassan II de Mohammedia et la collaboration de l’université française d’Orléans.

Sur la pertinence de cette découverte, il a assuré qu’elle permet à la communauté des scientifiques d’échanger les catalyseurs chimiques actuels contre un autre “de moindre coût, disponible, éco-friendly et disposant d’une haute valeur ajoutée puisqu’il permet la valorisation de produits autrement plus nuisibles à l’environnement comme les os”.

Brevetée en 2010 auprès de l’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale, cette découverte fait actuellement l’objet d’autres expériences en cours au LCBA en vue de son utilisation dans le traitement des eaux usées pour les débarrasser des effets nuisibles des pesticides, a-t-il signalé.

“Les premiers résultats sont très encourageants et devront paraître bientôt dans une revue mondiale spécialisée”, a poursuivi M. Mamouni, faisant état par la même occasion de démarches en cours pour breveter trois autres catalyseurs chimiques dans le même domaine.

“Il va sans dire que ce type de recherche revêt une importance de taille pour une région à vocation agricole comme Souss-Massa-Drâa connue pour son stress hydrique qui s’exacerbe davantage par l’utilisation intensive des pesticides avec tout ce que ceci implique pour la nappe phréatique”, a-t-il souligné.

Faisant observer que la poursuite de ces recherches ne tient qu’aux efforts personnels et à l’implication effective et précieuse de la présidence de l’UIZ, il a lancé un vibrant appel à tous les intervenants aux échelons local, régional et national à faire preuve d’un engagement conséquent en faveur de la recherche scientifique au vu de son apport immédiat au processus du développement.

“Ceci est d’autant plus vrai, a-t-il dit, que toute récompense scientifique de ce genre est une fierté aussi bien pour l’université Ibn Zohr que pour le Maroc dans son ensemble dès lors qu’elle permet au pays d’améliorer son image, son attractivité  et son classement dans le domaine de la recherche scientifique”.

Né à Casablanca en 1972, M. Mamouni est titulaire d’un doctorat en chimie de l’Université Hassan II (Mohammedia) en 2004. Marié et père d’un enfant, il est l’auteur de plus d’une trentaine d’articles parus dans plusieurs revues scientifiques mondiale.
Elsevier est le premier fournisseur au monde de la science et de l’information sur la santé. Il sert plus de 30 millions de scientifiques, d’étudiants de la santé et des professionnels de l’information à travers le monde.

Elsevier collabore avec une communauté mondiale de 7000 rédacteurs de revues, 70.000 membres du comité de rédaction, 300.000 examinateurs et 600.000 auteurs pour aider les chercheurs à faire avancer la science et la santé en fournissant une information de classe mondiale et des outils novateurs qui les aident à prendre des décisions importantes, d’améliorer la productivité et d’améliorer les résultats.

Propos recueillis par Houcine MAIMOUNI

Lire aussi

Coup d’envoi de la 12è édition du Festival nautique international de Rabat

dimanche, 21 juillet, 2019 à 16:49

Le coup d’envoi de la 12è édition du Festival nautique international de Rabat (FNIR), qui se déroule du 21 au 31 juillet, a été donné dimanche à Rabat.

La région de Dakhla-Oued Eddahab s’est inscrite de manière positive dans la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud 

dimanche, 21 juillet, 2019 à 15:47

La région de Dakhla-Oued Eddahab s’est inscrite de manière positive et efficace dans la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud du Royaume, a souligné, samedi à Dakhla, le président du conseil régional, Yanja El Khattat.

Maroc-Jordanie : Signature à Amman d’une convention de coopération et de deux mémorandums d’entente

samedi, 20 juillet, 2019 à 18:01

Le Maroc et la Jordanie ont signé, samedi à Amman, une convention de coopération dans les domaines militaire et technique, ainsi que deux mémorandums d’entente relatifs à la concertation politique et à la collaboration entre l’Institut diplomatique jordanien et l’Académie marocaine des études diplomatiques.